Dans les vacances ou en congé, il est conseillé de se décompresser ou de se divertir en allant découvrir d’autres contrées. En effet, de nombreuses personnes décident chaque année de partir à l’étranger pour se reposer. Mais, une fois arrivée à l’aéroport, on constate que tout ne se passe pas toujours comme on le souhaite. Certaines compagnies peuvent se montrer défaillantes, ce qui aura des influences sur le programme des usagers. Les dispositions de l’Union européenne permettent heureusement d’obtenir une indemnisation en cas d’avion retardé ou de vol annulé. Il vous suffira de recourir à une agence spécialisée pour que cette procédure de remboursement soit conduite à terme avec succès. À travers ce guide, vous pourrez en avoir une idée générale.

retard vol

Source image : https://pxhere.com/fr/photo/492888

Les droits des usagers victimes de vol retardé

Chaque année, on dénombre plusieurs cas d’avion retardé ou de vol annulé, mais malheureusement, les victimes ne savent pas qu’ils peuvent être indemnisés. En effet, depuis quelque temps, le droit des usagers aériens a été clairement clarifié par les autorités de l’Union européenne. Ce dispositif a été renforcé par deux arrêtés de la cour de justice. Selon ces dispositions, en cas de vol retardé de plus de trois heures, les usagers peuvent prétendre à une indemnisation.

Les compagnies aériennes comme Transavia peuvent néanmoins évoquer des circonstances extraordinaires pour se protéger. En cas de force majeure ou lorsque le retard de vol est intervenu à la suite d’un évènement impromptu, alors la responsabilité de la compagnie peut ne pas être engagée. De même, le transporteur peut modifier les horaires de départ. Si vous êtes averti dans un délai de 14 jours, alors vous n’avez pas droit à une indemnisation.

Les textes réglementaires ont prévu le montant de l’indemnisation qui varie généralement en fonction de la distance. Cette indemnisation est appliquée au vol en destination et en provenance de l’Union européenne. Le montant à octroyer sera :

  • 250 euros lorsque la distance à parcourir est inférieure à 1500 km ;
  • 450 euros lorsque la distance est comprise entre 1500 et 3500 km ;
  • 600 euros pour un vol parcourant une distance supérieure à 3500 km.

Indemnisation pour vol retardé : une procédure assez complexe

La procédure pour obtenir une indemnisation pour vol retardé peut durer plusieurs années. En effet, les compagnies aériennes ne facilitent pas toujours la tâche aux victimes ; elles peuvent user des manœuvres dilatoires pour ne pas payer les indemnités.

Généralement, il faudra envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception pour enclencher la procédure. D’autres documents additionnels peuvent être demandés dans le cadre de votre demande, ce qui peut allonger la durée de la procédure. Le recours à la justice peut s’avérer nécessaire pour avoir gain de cause. Pour éviter de perdre du temps, vous pouvez recourir aux professionnels pour obtenir votre remboursement Transavia sans tracasserie.

L’agence Indemniflight dispose des compétences pour vous accompagner durant toute la procédure. Des juristes qualifiés interviendront pour défendre votre dossier, même devant les tribunaux.

Poster une réponse