Rien qu’en parlant de Madagascar, il nous vient tout de suite en tête un défilé de plusieurs paysages à couper le souffle, les animaux endémiques de l’île ainsi qu’un parfum d’épices et de café. N’est-ce pas? Qui n’a pas rêvé de faire un escale à Madagascar?

Aussi, pour votre prochain voyage sur l’île rouge, réserver un hôtel à Madagascar et faites cap à l’ilot d’Antsoheribory. Située à une vingtaine de minutes en pirogue, au large de Majunga , l’île est un vrai coin de paradis grâce à sa richesse floristique et pour sa faune. Suivez-nous dans ce topic et découvrez tous les facettes de cet ilot.

Photo crédit: Frontierofficial

Antsoheribory, une contrée de Boeny Araha

Se trouvant à l’ouest de Mahajanga, une province de la côte ouest de Madagascar, Boeny Aranta en est une minuscule région. Elle dispose d’une petite île appelée Antsoheribory longue de 2km et quelques. Depuis Mahajanga, on la rejoint en traversant la baie de Bombetoka en bac, puis en traversant Antsoheribory en pirogue.

La visite entière de cet endroit demande plus de temps car la région a beaucoup à vous offrir. Aussi pour votre prochain voyage, réserver un hôtel à Madagascar est primordial. D’autant plus que durant la célébration de la journée mondiale du Tourisme, les hôtels à Madagascar sont presque complets.

Principaux atouts touristiques d’Antsoheribory

Antsoheribory est un ancien comptoir arabe étant donné qu’il fut le territoire et le domaine des sultans Manafy et Kabamba au courant du 16ème siècle. On peut encore y voir les vestiges de la mosquée,  de la résidence princière, ainsi que des tombeaux anciens .

Outre ces sites et monuments de renommée en termes d’archéologie et du point de vue historique, l’île présente également une importante richesse en ce qui concerne la faune et la flore. En effet, on y recense d’innombrables espèces d’oiseaux et de poissons ordinaires et endémiques. Du côté de la végétation, les diverses espèces de baobabs prédominent l’île. Les deux variétés les plus recensées sont : l’Andansonia za, le Digitata ainsi que le grand Pachypodium rytenbergianum.

Etant donné qu’Antsoheribory est une île, l’un de ses points forts est donc la mer. Effectivement, les eaux sont dotées de merveilleux récifs coralliens, donc peut être favorable à la pratique de plongées sous-marines. Dans la partie nord de l’île, les fonds marins sont particulièrement poissonneux : on y rencontre des cabots, sardines,  poissons perroquet, raies, rougets, murènes, exocets,etc.

Tout cela paraît très beau! Toutefois, il va falloir patienter un moment pour pouvoir visiter l’île. Il faut attendre que les autorités et les professionnels du tourisme à Madagascar investissent pleinement dans l’amélioration des accès sur l’île. Il faudra également installer des infrastructures d’hébergement pour pouvoir accueillir les touristes.

Poster une réponse