S’il est possible de changer d’air et de découvrir des environnements différents en prenant sa voiture, le train ou l’avion, notre technologie nous ne permet pas encore de voyager quotidiennement en dehors de notre champ de gravité. En effet, expédier dans l’espace ne serait-ce qu’un kilo, coute de l’ordre de plusieurs milliers d’euros.
Nous sommes bien allés sur la Lune, voyageons en orbite dans l’ISS et même avons fait venir les premiers touristes spatiaux leur facturant une somme de plusieurs dizaines de millions de dollars. Le voyage dans l’espace et à fortiori celui sur une autre planète est donc pour nous quasiment inaccessible.

Toutefois, le tourisme spatial grâce à nos avancées scientifiques et à des idées quelquefois ingénieuses, continue son avancée et commence à se diversifier :

-Dès 2016, une compagnie américaine, World View, envisage de transporter des passagers à bord d’une capsule attachée à un ballon gonflés à l’hélium, à environ 30 km au-dessus du sol. Vous aurez l’occasion d’admirer les courbes de notre planète. Prix : 75 milles dollars.

-La société Golden Spike Compagny devrait d’ici 2020, proposer des vols réguliers à destination de la Lune. Prix : 1.5 milliards de dollars.

-D’ici la fin de l’année, La compagnie Virgin Galactic devrait envoyer des centaines de touristes dans l’espace. Prix : 200 000 dollars.

-Un projet, Mars One, a pour but d’aller coloniser Mars d’ici 2025. Prix : il faut être sélectionné et il n’y aura pas de retour sur Terre. Sur 200 000 candidats ayant postulé pour un voyage sans retour vers la planète rouge, il y a 24 places. Le projet sera surtout financé par une exploitation médiatique de la réalité. Des fonds privés viendront en complément.

Nous espérons évidemment que tous ces prix seront, d’ici une dizaine d’années, revus très largement à la baisse. La science pourrait peut-être nous réserver d’agréables surprises d’ici les années à venir avec peut-être l’hypothétique rêve fou de voyager très loin de n’importe où.

En attendant, si vous recherchez un aperçu de ce à quoi pourrait ressembler le voyage dans l’espace ou sur une autre planète, certaines destinations terriennes valent bien un détour comme la Réserve de ciel étoilé d’Aoraki Mackenzie en Nouvelle-Zélande, le Mont Palomar en Californie, le Mauna Kéa à Hawaii (pour observer les étoiles) le désert d’Atacama en Amérique du sud (paysage martien)…

Les commentaires sont fermés.