Globalong aide les globe-trotteurs modernes à partir en voyage humanitaire ou linguistique

On a tous en tête ce rêve de voyager, partir ailleurs et voir de nouveaux horizons. Certains optent pour un moment de farniente, d’autres sont plus « roots » et veulent vivre l’aventure d’une vie, celle que personne n’a encore vécue, celle qui vous ouvre au monde et qui vous en apprend énormément sur vous-même.

Enfants kenya-1

Une toute nouvelle façon de voyager a vu le jour depuis quelques années. Que ce soit pour apprendre une langue étrangère ou pour apporter votre aide aux populations dans le besoin, « le gap year » comme l’appellent les anglo-saxons est une nouvelle offre de voyage utile, une césure dans votre vie, qui répond à une demande de plus en plus forte.

En premier lieu, apprendre une langue étrangère est une motivation forte, qui répond à un besoin de nombreux jeunes qui y voient le moyen de voyager utile et découvrir un pays, tout en étoffant leurs cv et en préparent leur avenir professionnel. Il peut paraître anodin de dire que c’est génial, et peu commun d’apprendre une langue étrangère et, je vous l’accorde, vous avez sans doute raison, mais avec Globalong, vous le ferez dans pays extraordinaire, en immersion totale chez l’habitant.

Ces familles d’accueil sont soigneusement sélectionnées, contrôlées très souvent et vivent en général à proximité des écoles de langues. C’est une expérience à vivre comme le dit si bien Elsa :

 « Je suis partie à Sucre en Bolivie pendant un mois et demi afin d’améliorer mon espagnol et par la même occasion, pour faire du bénévolat. Je suis partie dans le but de découvrir un nouveau pays, faire des rencontres mais aussi pour connaître le fonctionnement d’une association comme Globalong. Je voulais aussi agir, m’impliquer au jour le jour avec les autres bénévoles. »

D’autres participants choisissent de joindre l’utile à l’agréable en s’engageant pour une période de bénévolat international. Ce nouveau mode de voyage solidaire est un très bon moyen de découvrir un pays tout en se rendant utile. Même si la majorité des participants sont âgés de 18 à 35 ans, il n’y a en réalité pas de limite d’âge et la tendance qui se dessine de plus en plus cette année, c’est l’émergence d’une toute nouvelle clientèle, avec une forte envie d’aider : les retraités.

Estudiantes a la entrada

Que ce soit pour venir en aide dans un orphelinat, dans des hôpitaux ou encore d’aider les personnes en situation de handicap, le dénominateur commun de ces globe-trotteurs modernes c’est l’envie d’agir. D’autres participants décident de vivre une autre aventure, immergés totalement en terre inconnue, comme Ben, bénévole avec Globalong, qui est parti pendant 6 semaines vivre en immersion chez une famille indienne dans la jungle Amazonienne. Il a vécu sans eau courante, sans électricité, sans internet et a dû , avec l’aide de ses hôtes, pécher et chasser pour se nourrir. Il nous livre ici un moment de son aventure :

« Mon conseil : Dans la jungle, préparez beaucoup d’anti-moustique, vêtements long et clairs (pas de noir). Dans la communauté, ils vont vous demander d’enseigner de l’anglais, ce n’est pas obligatoire mais ils y tiennent beaucoup. Préparez donc quelques jeux pour les plus petits, et les cours. J’étais vraiment pris au dépourvu quand on m’a mis devant une classe d’enfant pour leur apprendre l’anglais. Pour le reste, ne soyez pas difficile niveau nourriture, hygiène et intimité. Et surtout préparez-vous à une expérience inoubliable ! »

Globalong aide le Globetrotteur moderne à effectuer des séjours utiles sur tous les continents, alors, n’attendez pas que votre vie ait un sens et donnez-lui-en un en venant vivre ce qui sera surement la plus belle expérience de votre vie.

Découvrez Globalong sur www.globalong.com

1 réponse pour “Globalong, le portail du voyage humanitaire et linguistique”

  1. Coralie dit :

    Salut est ce que je peux en savoir plus sur Globalong.
    Merci.

Poster une réponse