Morondava, une région située au Sud Ouest à 700 km de la capitale, est connue comme le pays des Sakalava de Menabe. Ville de pêcheur, Morondava possède une culture très riche et encore très présente démontrée par exemple par ses innombrables et magnifiques tombeaux.

Baobab MorondavaLes tombeaux Sakalava ont la particularité d’êtres très expressifs et s’ornent de sculptures funéraires en bois parfois étranges et insolites mais aussi des fresques racontant la vie du défunt. Si les images sont parfois assez banales, on y retrouve toujours des scènes empreint d’érotisme qui symbolisent la vie et la procréation pour le peuple Sakalava. Leur culture portant sur la vénération des ancêtres, le peuple Sakalava a développé un art funéraire exceptionnel qui attire de plus en plus de visiteurs.

Souvent construits en bois, les tombeaux Sakalava intriguent, inquiètent mais fascinent par-dessus tout. En tant que lieu sacré, il est plus prudent de prendre un guide qui connaît très bien la région. Lui seul saura s’il est nécessaire de demander une autorisation auprès des administrateurs locaux. Vestiges d’antan, les tombeaux Sakalava s’élèvent comme un cri du passé, à la fois mystérieuse et irréelle.

Les commentaires sont fermés.