L’un des organismes le plus puissants existant sur terre est Le Great Barrier Reef. L’incroyable récif de corail occupant sur le long un espace de 2300 kilomètres du côté Australienne, au milieu par l’Océan Pacifique et au sud entre Gladstone et Bundaberg , puis il va jusqu’au détroit de Torres Straight implanté au nord devant la côte de Nouvelle-Guinée papoue. À l’est le récif parvient les abords du plateau continental australien.

Le Great Barrier Reef a 344.400 mètres carrés comme surface et est plus ou moins vaste que la France. Du fait de sa gigantesque dimension, le récif est une réelle structure vivante que l’on peut facilement reconnaître depuis l’espace. Le Great Barrier Reef dévoile plusieurs aspects géographiques : des récifs plats et des lagunes sur le bord de la côte, des récifs au milieu de l’océan, des îles, des bras de mer, des baies et des plages de sable qui s’élargit au fur du temps.

Il a une vu plus de 100 mètres de profondeur permettant pendant la plongée libre ou sous-marine d’apprécier les merveilles que le récif tient en possession. Les coordinateurs de voyages fournissent des pratiques de plongée sous-marine accréditées, des cours de plongée sous-marine pour les amateurs et partir en navire pendant quelques jours pour les plongeurs expérimentés. Le parcours du récif peut prendre jusqu’à 7 jours. Des plongées nocturnes sont également imaginables. Avec la température chaude et la douceur de la mer, il est possible de découvrir les merveilles du monde sous-marin du Queensland durant toute l’année. Même en novembre, durant les tempêtes de neige sous-marines, cela procure une nouvelle sensation aux plongeurs libres ou sous-marins.

Le récif est praticable depuis diverses régions du Queensland comme : Cairns, Townsville, Mackay, Airlie Beach, Rockhampton. Les différentes îles représentent des points de départ idéals pour des ballades. Le trajet prend 90 minutes, mais deux heures à partir du continent jusqu’à la bordure extérieure du récif.

Poster une réponse