Si vous avez la chance d’effectuer une petite visite au pays de l’Oncle SAM, n’oubliez pas de passer par New York. Évidemment, il vous prendrait des dizaines d’heures, de jours, voire une année entière pour découvrir la formidable diversité de la ville. Eh oui, car c’est le lieu de tous les superlatifs : des immenses buildings, de la nourriture à gogo, les voitures colossales, les rues gigantesques…

New York est divisé en cinq circonscriptions : Le Bronx, Queens, Brooklyn, Staten Island et Manhattan. Ce dernier étant le plus riche et la plus touristique de tous, donc ce qui représente par excellence le Big Apple. En une journée vous pouvez essayer de faire le tour. En commençant par le Rockfeller Center, situé dans la 5e Avenue, où se trouvent entre autres les boutiques de luxe, la fameuse Radio City Music Hall, le GE Building d’où vous aurez une des splendides vues sur New York comme la Statue de la Liberté.

Ensuite, vous pouvez enchaîner sur Central Park, l’immense parc vert de 341 hectares, plus de 25000 arbres, ponctués de lacs artificiels se transformant par saison en immense piste de patinage sur glace. À l’est de Central Park se longe sur plus d’un kilomètre le Muséum Mile, véritable archive de l’histoire de l’humanité. Par exemple, au Metropolitan Museum of Art, plus de 2 millions d’œuvres d’art y sont exposées. Tout cela se situe dans la région Uptown de la ville.

Maintenant vous pouvez effectuer un petit tour en métro dans la partie Downton de la ville. Vous saurez admirer la beauté de l’architecture vieille de plus de 125ans notamment le New York City Hall, abritant la plus vieille mairie des États-Unis. Ensuite, vous passerez au Federal Hall National Memorial, ainsi qu’au National City Bank Building, le plus ancien meuble de Wall Street.Vous descendez finalement au South Street Seaport, qui montre l’aspect portuaire de la ville. Et vous avez une magnifique vue du pont de Brooklyn.Enfin, pour terminer le tour de Manhattan, vous passerez dans le Harlem, l’endroit le plus animé de la ville où les artistes surtout afro-américains ont bâti leur mythe.

Les commentaires sont fermés.