Jadis étape sur la route de la soie, l’Ouzbékistan regorge de sublimes monuments, mais aussi de trésors vivants. Rendez-vous dans un Orient chatoyant.

Tachkent : une capitale moderne et culturelle

Tachkent, capitale de l’Ouzbékistan, est aujourd’hui l’un des plus grands carrefours de l’Asie centrale, avec plus de 2 millions d’habitants. Au cœur d’une vaste région agricole, la ville est entourée d’un anneau de coton, de jardins et de vignobles.

En terme de visites, aucun souci à vous faire. Un centre moderne construit autour du vieux canal d’Ankhor, à la limite de la nouvelle et de la vieille ville, est parfait pour un balade en fin de journée.

Vous remarquerez l’architecture de la Maison des connaissances à proximité de laquelle se trouvent le carillon qui a survécu au séisme, l’hôtel Tachkent et le théâtre d’opéra et de ballet respectant les plus belles traditions de l’architecture Ouzbek.

En guise d’introduction aux métiers d’arts ouzbeks, direction le musée des Arts appliqués, aménagé dans une charmante maison traditionnelle. Une enfilade de salles présentent les bois sculptés, tapisseries, broderies, ikats et céramiques qui font la fierté du pays. On retrouve dans cet ancien carrefour de la route de la soie, un condensé du meilleur de l’Asie centrale.

Les villes historiques de Samarcande, Boukhara et Khiva

Un circuit en Ouzbékistan vous permettra de découvrir les plus belles cités du pays : Samarcande, Boukhara, Khiva…

À Samarcande vous attendent des merveilles d’architecture telles que la place du Reghistan, la nécropole Chakh-i-Zinda, la mosquée Bibi Khanoum, l’observatoire d’Ouloug Beg et le mausolée de Gour Emir. Toutes ces constructions au caractère oriental sont parées de mosaïques aux couleurs étincelantes.

A Boukhara, autre décor. La ville la plus sainte d’Asie centrale fut un haut lieu d’études et de prière, particulièrement rayonnant au Xe siècle lorsque la civilisation samanide en fît sa capitale. Une étape majeure sur la route de la soie, ponctuée de prestigieux monuments religieux. Ensemble fortifié abritant des monuments magnifiques, elle sera une étape incontournable de votre voyage en Ouzbékistan.

C’est également le cas de Khiva, dont la beauté vous surprendra. Célèbre par le passé pour son marché d’esclaves, Khiva connaît aujourd’hui la quiétude d’une ville-musée, scindée en deux parties: Dichan-Kala, la ville extérieure et Itchan-Kala, la cité intérieure. A l’intérieur de cette cité fortifiée, aujourd’hui entièrement piétonne, les ruelles ombragées s’entrecroisent dans la citadelle, le palais Tach Khaouli, une kyrielle de madrasas, le minaret d’Islam Khodja, les mausolées de Pakhlavan Makhmoud et Sayid Alaouddine, la mosquée Djouma avec ses 218 piliers de bois ciselé.

Poster une réponse