Durant un voyage au Sri Lanka, faire le tour du Triangle Culturel permet de découvrir le cœur historique du pays. En général, ce circuit touristique est parsemé de nombreux vestiges du passé. Il rassemble en effet des temples, des anciennes capitales royales, des stupas, des statues de Bouddha ainsi que de divers autres endroits sacrés. Normalement, la réalisation de ce circuit peut se réaliser en six jours. Voici d’ailleurs un petit aperçu des principaux sites à découvrir pour cette étape à la fois spirituelle et culturelle.

Sri Lanka

La très ancienne capitale d’Anuradhapura

Anuradhapura a été fondée au 4e siècle av. J.-C. par le roi Devanampiya Tissa pour être la capitale de l’ancien royaume de Ceylan (l’ancien nom du Sri Lanka). La ville fut abandonnée ensuite au profit de Polonnaruwa en raison de sa modernité et sa superficie jugée trop grande. Malgré tout, elle est restée sacrée pour la population. Actuellement, il reste encore quelques ensembles monastiques qu’il soit possible de visiter. Dans la cité d’Anuradhapura, les visiteurs peuvent visiter le magnifique temple de Isurumuniya Vihara Temple qui est accolé à un rocher qui abrite des sculptures de style indien. Il est constitué d’un bassin d’eau, d’un stupa, des caves et un petit musée. La partie principale de la ville est le site Mahavihara qui propose également de nombreux temples, stupas et arbres sacrés. Le monument le plus marquant dans cet environnement particulier reste sans doute le Jetavanarama Dagoba, un stupa de 120 mètres en briques rouges. Voir de ses propres yeux ces magnifiques sites est une opportunité unique pour un voyage hors du commun. Pour réussir au mieux cette aventure, pourquoi ne pas vivre son voyage en direct avec une agence spécialiste de cette destination. Vous serez accompagné tout au long des préparatifs et même durant le voyage.

Le site archéologique de Polonnaruwa

Polonnaruwa figure également partie des sites les plus fréquentés au Sri Lanka. Il s’agit d’un splendide site archéologique abritant les ruines de la nouvelle capitale après Anuradhapura. Cette ville est localisée à une quarantaine de kilomètres de Harabana. Elle fut donc une capitale du royaume cingalais du 11 au 13e siècle. Un grand nombre d’édifices y furent construits à savoir des temples, des palais et même des lacs. Bien qu’il ne reste plus que des ruines aujourd’hui, il faut dire que l’ensemble a été très bien préservé. Pour mieux appréhender la visite de site ancien, il est idéal de se rendre avant dans le Musée archéologique pour avoir davantage d’informations sur chaque monument. Polonnaruwa dispose en effet une Citadelle, un Quadrangle, des pagodes et des statues de Bouddha. C’est ici que l’on peut voir le Bouddha de 18 mètres de haut appelé Lankatilaka et également 4 statues de bouddha taillées à même le rocher de granit.

Le rocher sacré de Sigiriya

Comme son nom l’indique, Sigiriya est un rocher sacré. Le site ne renferme donc pas de ruines, ni de pagodes ni de stupas. Avant d’accéder au bas du rocher, il faudra d’abord passer par des bassins dans le jardin d’agrément qui, par le passé, étaient infestés de crocodiles. Actuellement, ces créatures n’y sont plus. Après cette étape, les voyageurs arrivent au bas du rocher. C’est un gros rocher d’environ 200 mètres de hauteur. Il est possible de faire son ascension en empruntant 1 000 marches. Au cours de son ascension, il est possible d’admirer une petite partie des magnifiques fresques « des Demoiselles de Sigiriya » par un escalier. Auparavant, ces fresques recouvraient le flanc de la colline tel un bandeau de peinture. Une fois au sommet, le panorama est splendide. La Terrasse du Lion propose une vue à couper le souffle à 360 degrés sur les environs.

Poster une réponse