Certains regrettent une surexposition mais les Calanques de Marseille méritent amplement toute l’attention qu’elles reçoivent chaque année. Marcheurs, randonneurs, baigneurs et plaisanciers viennent y trouver leur bonheur. Plongée (l’activité est aussi possible sur place) au cœur d’un nec plus ultra pour les vacances.
Tout d’abord, que sont ces fameuses calanques dont tout le monde parle ? Il s’agit d’un massif provençal d’une longueur supérieure à 20 kilomètres et d’une largeur de 4 kilomètres. Bordé par la Mer Méditerranée, il va de Marseille à Cassis. Le point culminant est le Mont Puget, perché à 563 mètres d’altitude. Le mot calanque résulte d’une formation géologique prenant la forme d’un vallon aux bords abrupts et dont une partie est immergée. Voici pour la partie technique.

les calanques marseille

Les Calanques, une fierté provençale

Les Calanques sont sous la protection du Parc National des Calanques dont la création remonte à 2012. Depuis, une surveillance accrue est menée pour préserver cet espace naturel extraordinaire pour l’œil de même qu’y passer un ou de merveilleux moment(s). On trouve des calanques majeures (Callelongue, Morgiou, Marseilleveyre, Port-Pin, Port-Miou…) et d’autres mineures (l’Escalette, la Mélette et la Piade par exemple). Le décor planté, il est grand temps de parler des activités à faire dans les calanques. Il y a l’embarras du choix !
Tout d’abord, les falaises sont particulièrement appréciées des sportives et sportifs qui pratiquent l’escalade. Une activité physique qui prend une autre dimension dans un lieu aussi lunaire que les Calanques de Marseille. Les randonneurs eux gardent les pieds au sol et s’attaquent avec une faim de loup aux sentiers provençaux. Un trajet Marseille-Cassis (ou Cassis-Marseille) fait les jambes et galvanise les participants. D’ailleurs, une compétition de course à pied nommée Marseille-Cassis va fêter en 2018 sa 40e édition. Le rendez-vous est pris pour le dimanche 28 octobre.

Les Calanques, le point fort du nautisme marseillais

Aux premières activités précédemment citées, il faut ajouter le canyoning, le canoë, le kayak, le VTT et le bateau. A vrai dire, c’est bien lui qui occupe la première place. Les vacanciers louent des bateaux depuis Marseille (4 ports),Cassis, la Ciotat ou aussi aux ports de plaisance de Toulon, Martigues et Hyères. En cas de départ de Marseille, un ajout des îles du Frioul dans le programme se fait aussi naturellement que possible. De nombreux sites vantent les mérites de certains mouillages dans les calanques à l’eau turquoise par endroits. Prenez le temps de vous renseigner avant de lever l’ancre. Finissons sur un point écologique. Vous pouvez limiter la pollution en choisissant un voilier et non un bateau à moteur ou encore un semi-rigide. Moins d’émissions, plus d’air pur à respirer pour les visiteurs des Calanques.

Poster une réponse