p1040126 1000

Au moment où l’île s’ouvre sur le monde après 50 ans d’embargo et de communisme, c’est encore le moment de la visiter avant qu’elle ne perde son charme traditionnel. Visiter Cuba aujourd’hui c’est un peu voyager dans le temps, faire un bon de 50 ans en arrière car au bout du compte l’île avait été préservée jusque là de la mondialisation gallopante qui envahit le monde à l’aube de ce nouveau millénaire. Encore très peu de voitures modernes, quasiment pas de train, pas de supremarché, et sur le plan humain on a un peu l’impression de retouver le monde de nos grands parents, avec des règles de vies simples et sûres qui peuvent nous paraître naîves ou archaïques mais qui donnent aux relations sociales plus de convivialité, plus de vivacité et de spontanéité.

Mon voyage-a-cuba.com propose l’exploration d’un village un peu particulier de l’île, Vinales, « le petit nice de Cuba », riche, propre, tranquille. Il n’y a pratiquement jamais de vol ou d’agression, les relations entre les gens sont détendues. Les belles voitures américaines des années 50 retapées à neuf cohabitent avec les cavaliers à cheval traversant la ville; la musique tous les jours, lorsque le soleil se couche sur les tropiques, sauf le dimanche où ça commence plus tôt, vers 5 heures de l’après midi, et à 10 minutes du coeur du village, la nature, silencieuse et sauvage.

Mon voyage à cuba rapporte aussi quantité de bons plans et d’informations pour préparer un séjour à Cuba, plus particulièrement dans les villes et villages phares de l’île: La Havane, Vinales, Trinidad et Santiago. Il donne des adresses de bons restaurants, les treckings intéressants et surtout une liste de logements chez l’habitant qu’on peut contacter directement par mail pour réserver une chambre chez l’habitant. Loger chez l’habitant est tellement plus exotique, tellement plus chaleureux que séjourner à l’hôtel où finalement les décors et les personnes se ressemblent  au point qu’on se demande parfois si on a vraiment quitter la France. Loger chez l’habitant c’est rencontrer des personnes authentiques qui permettent parfois de découvrir des lieux au combien plus confortables et chaleureuses que les chambres d’hotel impersonnelles.

Pour ceux qui aimeraient avoir un avant goût de l’île et de ses habitants avant d’y aller, vous trouverez également de nombreuses galleries de photos originales des endroits que l’auteur a visités comme le lac de Vinales ou les portraits de cubains et de cubaines ou encore les fleurs de Vinales.

Poster une réponse