Une journée de pluie. On s’aventure quand même dans les rues de Kowloon et de Central. Immenses buildings, c’est impressionnant. Petit passage par l’avenue des stars (Hollywood Boulevard local), le temps de profiter de la vue et de faire quelques clichés rigolos. Petit tour par le Parc d’Hong-Kong, écrin de verdure au milieu des immeubles de verre et de béton.

Malgré le temps gris, on tente quand même Victoria Peak. Et arrivés en haut… surprise et déception… Un nuage de brume bouche toute la vue, on ne voit absolument rien ! On en ri tellement la situation est pitoyable. On fait partie de tous ces touristes qui sont montés exprès pour la vue et on a face à nous un nuage gris et opaque. On ne se laisse pas abattre pour autant et on fait des photos, uniques en leur genre ! Descente nocturne à pied jusqu’à la ville, par la forêt. Passage par le marché de nuit. Ca rappelle Bangkok : air chaud, animation, foule, bruits, touristes, vendeurs de rue.

Le lendemain, Hong-kong semble vouloir se rattraper en nous offrant un beau soleil pour la journée. On saute dans le bateau, direction l’île de Lantau, la plus grande de HK. Une île recouverte par la montagne et la verdure. On est bien loin des grandes rues de Central et de l’effervescence de la ville. Une heure en bus et nous voilà aux pieds d’un Bouddha Géant, haut de 35m, qui domine les montagnes alentours. Démesure, une fois de plus.

Ne résistant pas à l’appel du soleil, on se pose sur la plage un petit moment, savourant la chaleur, le bruit des vagues et le sable qui glisse entre les mains.
Bateau pour retourner sur HK. Nostalgie en regardant le soleil se coucher sur la mer et la montagne ; et la trace que laisse le bateau derrière lui. La couleur de l’eau à ce moment précis de la journée. Le vent frais qui fouette le visage. A cet instant, à cette seconde, HK me renvoie à l’Europe.

Hong-Kong est une ville surprenante. Entre buildings et îles non habitées, entre nouveautés et traditions, entre ville et mer. La nuit, des centaines d’enseignes s’allument dans les rues, les yeux ne savent plus où se poser. Une ville bruyante, en mouvement. Une ville moderne, mais qui conserve malgré tout son côté chinois. Une ville riche, mais l’envers du décor est à quelques rues de là. Une ville entre Occident et Chine…

Infos pratiques :

  • Pas besoin de visa pour les ressortissants français pour un séjour touristique de moins de 3 mois.
  • Hong-Kong se situe sur la côte sud de la Chine, proche de Shenzhen et de Macau.
  • C’est la ville la plus riche du pays, avec une économie fortement libérale.
  • Hong-Kong est une région administrative spéciale (RAS) de Chine, comme Macau. Hong-Kong a une certaine autonomie vis-à-vis de la Chine sur le plan monétaire, juridique, politique et administratif.
  • Le climat est tropical avec un hiver sec.
  • Les langues officielles sont le cantonais et l’anglais
  • La monnaie est le dollar hong-kongais (1 euro = 10 HKD)
  • Attention la vie est chère à Hong-Kong (surtout en venant de Chine)

Gaëlle – Joe le Moskito

Poster une réponse