La chine est un pays des plus magnifiques, avec des paysages de rêves et une population amicale, malgré cela elle fait partie des plus pollués au monde. Alors, comment voyager ou vivre en Chine en essayant de faire attention à sa santé ?

Constat de l’air

Shanghai est souvent propice à de nombreux pics de pollution extrême. Mais ne vous inquiétez pas. Beaucoup d’hôtels sont dotés de filtres à particules qui permettent de filtrer les plus grosses particules dangereuses pour la santé.

Quand vous allez dehors lors des jours de haute pollution, attention tout de même aux enfants et personnes âgées, de même que les personnes souffrant de maladies respiratoires ou cardio-vasculaires, car ils sont plus sensibles à la pollution atmosphérique.

Vous pourrez vérifier sur place et en direct via des sites spécialistes le niveau de pollution. Pour rappeler les différents niveaux :
• 0 – 50 : tout va bien
• 51 – 100 : globalement satisfaisant
• 101 – 150 : l’air est peu pollué, mais il faut éviter les longues pratiques sportives de plein air. Les personnes sensibles seront touchées.
• 151– 200 : préférer le port de masque et éviter tout exercice physique de plein air.
• 201 – 300+ : éviter de sortir dehors.

Le graphique ci-dessus nous montre l’évolution de la pollution au cours d’une année, à Shanghai. Ainsi, nous voyons bien que le meilleur moment pour voyager et visiter Shanghai est le mois d’août.

Pour vous aider

Toute sorte de méthodes existent pour garder vos poumons au mieux de leurs formes. La plus facile est le masque, pas cher et pratique. Toutefois, de nombreux modèles existent, il faudra donc que vous vérifiiez la qualité avant comme la présence de certification N95. Attention, les masques chirurgicaux et en tissus ne sont en aucun cas efficaces, donc à éviter.
Finalement, ne vous inquiétez pas, les pics de pollution ne sont pas constants. Profitez de votre séjour et si vous souhaitez savoir comment prendre le taxi pour vos visites à Shanghai pour ne pas avoir de surprise, consultez d’autres articles sur ce blog

.

Poster une réponse