Besoin de soleil, de repos et de dépaysement, il est temps de partir se vider l’esprit pour profiter d’un week-end hors du temps dans la cité portuaire d’Ajaccio en Corse.

ajaccio

Préparer son séjour à Ajaccio

Préparer son séjour c’est penser à son billet d’avion et l’endroit où vous comptez loger pour profiter de la ville. La cité impériale est accessible depuis toutes les villes de France en avion sans pour autant consommer tout le budget vacances. Si vous avez la chance d’être en vacance durant le mois de juin, c’est le moment idéal pour partir à Ajaccio. Une fois le billet acheté, il faut trouver l’établissement adéquat pour dormir dans la ville. Nous vous conseillons  de réserver une chambre d’hôtel à Ajaccio au centre de la ville qui propose paradoxalement calme et discrétion à deux pas des activités et lieux phares de la cité impériale.

Ajaccio, ville méditerranéenne dynamique

Maintenant que vous êtes bien installé à Ajaccio. Il est temps de se promener pour découvrir les incontournables de la ville. La maison de natale du célèbre empereur Napoléon Bonaparte dans la rue Saint Charles et le musée Fesch sont deux points importants pour apprendre l’histoire de la ville. Puis dirigez-vous vers le port de Tino Rossi pour apprécier un déjeuner en terrasse sous l’air frais du golfe d’Ajaccio. Après s’être rassasié, pourquoi pas découvrir la place du Foch et ses quatre lions, il y a souvent des commerçants qui vous feront découvrir l’artisanat local. Pour terminer, en finissant de grignoter votre finughjettu, visitez la cathédrale Notre Dame de l’Assomption, à deux pas de la citadelle qui prône au-dessus de la plage Saint-François.

La route des sanguinaires

Bien sûr, prendre la route des sanguinaires est préférable avec une voiture ou une moto, heureusement il est possible de la parcourir grâce au service de bus Muvistrada proposé par la ville d’Ajaccio. Ainsi vous pourrez découvrir la maison de Tino Rossi, un cimetière municipal que vous avez surement confondu avec un petit quartier à travers le hublot de votre avion, et vous baignez dans les nombreuses plages turquoises qui longent la route. Elles sont bordées par de petits restaurants pour flâner en terrasse comme à Barbicaja ou à Santa Lina. Enfin au bout de la route vous arriverez au parking de la Parata où vous pourrez faire une petite balade pour admirer les îles sanguinaires. Vous pouvez aussi vous diriger vers le sentier des douanier pour atteindre la plage du petit Capo, l’une des plus belles plages de la région ajaccienne pour son côté exotique avec son sable blanc et son eau turquoise.

Un arrière pays riche

Bien que la ville d’Ajaccio est attirante, son arrière pays l’est tout autant avec ses villages et ses paysages authentiques. Il est possible d’y faire de belles randonnées comme le sentier du patrimoine de Cuttoli-Corticchiato, une promenade qui vous fera découvrir l’histoire de la corse sur les traces de Sampieru Corsu. Ou bien plonger dans les eaux cristallines du lac de Tolla formé par un barrage sur la vallée du Prunelli. Enfin, vous pouvez aussi visiter le plus grand parc de Tortue d’Europe, A Cupulatta qui regroupe toutes les tortues du monde entier.

Poster une réponse