Communément appelé il canalasso en dialecte vénitien, le Grand canal de Venise est un point de passage obligé puisqu’il se présentera à vous dès votre sortie de la gare.

Il divise la ville en deux et vous permet de rejoindre de nombreux points clés de la ville. Ses quais sont bordés de palais et de bâtiments au passé prestigieux et il ne vous restera donc plus qu’à choisir votre embarcation pour en admirer les trésors.

Le grand canal de Venise en Chiffre

Le grand canal de Venise est long de 3,8 kilomètres, et il compte 7 ponts. Parmi ceux-ci, seuls 4 ponts sont piétons :

  • Le plus fameux et le plus ancien, le Pont du Rialto. Cette merveille architecturale fut terminée en 1591 et était déjà considérée comme audacieuse à l’époque.
  • Le PonteDegliScalzi (des sans-chaussures), construit en 1858. On l’appelle également « pont de la gare » du fait de sa proximité avec celle-ci.
  • Le Ponte dell’Accademiafut lui construit au 19e siècle mais présentant des signes de faiblesse, il dut être rebâti en 1933.
  • Le Ponte delle Costituzione est un pont tout à fait moderne, sorte de passerelle piétonne, qui fut ouvert au public en 2008.

En plus de ces ponts, le grand canal de Venise qui atteint parfois 70 mètres de largeur, recueille 45 petits canaux qui viennent le faire grandir.

Aujourd’hui, on compte encore plus de 170 demeures antiques qui racontent à elles seules les heures de gloire de la Sérénissime.

Le grand canal de Venise

Les édifices qui bordent le Grand canal de Venise

On donnait une importance énorme aux façades qui donnent sur le grand canal, et c’est pourquoi celles-ci sont si détaillées et si minutieusement sculptées.

Vous aurez l’occasion d’admirer, en voguant sur l’eau en Gondole, en Vaporetto ou en Traghetto, des bâtiments qui étaient dédiés au commerce, et qui servaient également de refuge aux marchands étrangers en visite à Venise. On appelle ces bâtiments des Case-fondaco, des entrepôts dont le plus célèbres est celui nommé l’entrepôt des Turques.

En provenance de l’empire Byzantin, il arrivait des marchandises mais également un style propre à cet empire. Ce mélange de culture a donné naissance au style Veneto-byzantin dont les meilleurs exemples sont le Ca’Farsetti et le Ca’ Loredan.

Vous croiserez de nombreux monuments de style gothique, comme l’église Santa Maria della carità, et des bâtiments qui prennent racines à la Renaissance.

Par la suite, c’est le style Baroque qui s’impose et vous verrez le long des quais des très belles façades de ce type, comme la superbe Basilique de Santa Maria della Salute.

Après cette période dorée, Venise connaitra le déclin et le développement de ses arts se figea, comme toute la ville. Aujourd’hui, cette ville ressemble à un décor du temps passé, et il est bon de flâner le long du grand canal pour se remémorer sa grandeur.

Si vous désirez en connaître d’avantage sur cette ville magnifique, n’hésitez pas à consulter le site de référence https://www.vivre-venise.com/

Poster une réponse