La Finlande, recouverte à 10% d’eau et à 68% de forêts boréales, est un pays qui regorge d’une nature libre et intacte, ce qui en fait une des destinations favorites des amoureux de la nature, campeurs et camping-caristes.

Mais avant de vous lancer à la découverte de la Laponie, du Village du Père Noêl, de ses milliers de lacs, lisez bien cet article pour découvrir les spécificités du pays pour quiconque souhaite le visiter en camping-car.

camping car

1)  Louer un camping-car en Finlande

Pour ceux qui ne disposent pas d’un camping-car poids-lourd ou permis B, il est tout à fait possible d’en louer un directement sur place. Cependant il est conseillé de s’y prendre à l’avance, pour être certain d’avoir le camping-car qu’il vous faut.
Sachez tout d’abord qu’il vous faudra avoir au minimum 19 ans, et votre permis B depuis au moins 1 an.

Ensuite, il est possible de trouver des camping-cars en location sur de nombreux sites internet, qui vous offrent des solutions complètes, où vous réservez votre véhicule à l’avance, et le récupérez “clef en mains” lors de votre arrivée sur le territoire finlandais. Les tarifs sont aux alentours de 100€/jour pour deux personnes.

En optant pour le bon prestataire, vous aurez la possibilité de pouvoir rendre votre camping-car dans une ville différente de celle où vous l’avez emprunté, grâce à leurs réseaux de concessionnaires.

N’oubliez pas de bien vérifier que l’autonomie en eau et en électricité du camping-car que vous louez sera suffisante pour la durée de votre parcours !

Sinon, vous pouvez acheter votre camping-car en France sur des sites spécialisés comme https://campingcarluxe.fr/.

2)  Règles de circulation

Tout d’abord, il est important d’être attentif à la météo lorsqu’on prend le volant de son camping-car en Finlande ! En effet, les conditions climatiques peuvent parfois être extrêmes, et certaines routes se retrouvent alors barrées, tandis que certains tronçons peuvent simplement devenir invisibles en cas de tempête de neige.

Cependant, rassurez-vous, les routes finlandaises sont excellentes, et les locaux sont habitués aux conditions climatiques et seront heureux de vous conseiller.

Autre point important lorsque vous quittez les agglomérations, les stations d’essence peuvent parfois être rares, tandis que les passages et stationnements d’animaux sur la chaussée peuvent devenir très fréquents. Soyez vigilants et n’oubliez pas de toujours vérifier vos réserves en eau, électricité et essence!

Pour les camping-cars, les limitations de vitesse sont de 50km/h en agglomération, et de 80km/h hors agglomération, quel que soit le type de route. Les radars sont nombreux, alors soyez respectueux de ces règles établies pour votre sécurité!

Voici quelques règles du code de la route qui diffèrent entre la France et la Finlande :

  • Les feux de croisement doivent être allumés 24h/24 ;
  • Sur les ronds-points, la priorité revient toujours aux véhicules entrants ;
  • Sur les routes à plusieurs voies, le dépassement par la droite est autorisé ;
  • Il est interdit de se garer à contre-sens de la voie ;
  • Il est interdit de se garer à moins de cinq mètres d’un passage piéton ;
  • Les enfants de moins de 12 ans doivent obligatoirement être transportés sur un siège adapté ;
  • Les tramways sont toujours prioritaires.

Autre information à noter: il n’y a aucun péage en Finlande, ainsi vous pouvez rouler librement sur l’ensemble du réseau routier.

3)  Aires de camping-cars en Finlande

Il existe quelques aires de camping-car en Finlande, qui acceptent aussi bien les camping-cars poids lourds que les camping cars permis B, elles offrent des emplacements à environ 10€/jour.

Cependant, si vous souhaitez y passer une nuit, il est recommandé de réserver à l’avance, étant donné le peu d’emplacements disponibles. De plus, ces aires ferment souvent en hiver.

Nous vous recommandons très chaudement d’utiliser l’application park4night, qui recense les meilleurs endroits pour stationner son véhicule à travers le Monde. Elle vous permettra également de trouver des points de vidange et de rechargement en eau.

Mais avant tout, sachez que LE CAMPING SAUVAGE EST AUTORISÉ EN FINLANDE !

Ainsi, vous pourrez en réalité garer votre camping-car où vous le souhaitez durant votre voyage, en respectant l’environnement, évidemment.

Enfin, n’hésitez pas à vous tourner vers les locaux, qui sont souvent très accueillants, et se feront un plaisir de vous offrir une place pour la nuit dans leur jardin, et pourront-même vous permettre de vous recharger en eau et en électricité contre dédommagement.

C’est avant tout en allant à la rencontre des autochtones que l’on découvre le mieux la culture d’un pays!

4)  Meilleure période pour voyager

Il est un certain paradoxe concernant la meilleure saison pour visiter la Finlande.

  • En effet, la période d’Avril à Août est la plus douce. La durée d’ensoleillement plus longue (les variations d’ensoleillement sont très fortes dans les pays nordiques, ce qui est à prendre en compte durant la planification de votre voyage). C’est également la période de l’année où la faune est la plus visible.
  • Entre Août et Novembre, le climat devient pluvieux. Il s’agit certainement de la période la moins intéressante pour visiter.
  • Finalement, c’est de Décembre à Mars que les conditions climatiques sont les plus dures: journées courtes et froid mordant. Mais c’est également la période où la magie Finlandaise opère, avec ses aurores boréales, neige à perte de vue et paysage vierges et sauvages.

A noter que si vous souhaiteriez visiter la Laponie, la question de la période de l’année importe peu, étant donné que l’hiver y est éternel. Cependant, les conditions y sont très rudes, et il est primordial de vous y préparer en conséquences.

Nous espérons que ces 4 conseils vous auront été utiles. Ainsi, ils vous permettront de mieux préparer votre expédition en camping-car en Finlande.

Poster une réponse