Le globetrotteur est un aventurier dans l’âme qui s’adonne aux plaisirs du voyage, avec un budget serré, il fait face à toutes les situations, et les affronte avec les moyens du bord. Il parvient à voyager, même dans des conditions précaires : chambre mal aérée, sans climatisation, ni eau chaude, matelas plus dur que le sol avec des punaises de lit. Un quotidien assez mouvementé qui ne le décourage pas pour autant. Lors d’un voyage au Népal, entre montagne et jungle, l’aventure s’annonce rude pour ce voyageur autonome.

astuces-voyage-compressed

À la découverte du centre du Népal

Arrivée sur place, direction vers le quartier de Thamel, au cœur de la ville avec ses petites ruelles où l’on croise des touristes à chaque coin de rue. Les boutiques d’artisanat sont nombreuses dans le centre, en raison de la forte affluence. Vous pouvez y dénicher des thés, des épices, des vêtements en cachemire ou en laine de yack pour porter un habit local au fil de vos visites. Les balades sont de mise dans ces lieux touristiques du Népal à Katmandou. Pour votre pause goûter, ne manquez pas de déguster à cette spécialité népalaise, les Momos, des petits chaussons de pâte de riz à la viande ou au légumes. Même sur les stands du marché, vous pourriez en trouver, cuit à la vapeur ou frits, de vrai régal. D’ailleurs, il ne vous coûtera pas grand-chose, pour le globetrotteur que vous êtes.

Pour info, les meilleurs momos se trouvent à Pokhara. Pour se loger, il convient de déposer vos affaires quelque part dans la ville. Attention, dans les chambres d’entrée de gamme, les punaises de lit s’invitent facilement dans vos affaires, mais comment les éviter ?

Repérer les nids des punaises de lit dès votre arrivée

En débarquant dans votre chambre, la première chose à faire est de vérifier sous le matelas, soit la cachette préférée des punaises de lit. Ils sont faciles à repérer, le plus souvent à côté d’un nid. Parfois, ils se cachent sur l’étiquette du matelas. Avant de se poser sur le lit, vérifiez d’abord les draps et les taies d’oreiller. S’ils comportent des tâches de sang, ces insectes sont bel et bien présents. Vous pouvez continuer à vérifier derrière la tête de lit, ou des éventuelles fissures dans le mur, le but étant de chercher leur nid. En moyenne, ils se trouvent dans un rayon de 5 mètres autour du lit.

Comment éviter les punaises de lit lors de votre voyage au Népal ?

Katmandou renferme des hébergements en tout genre, allant des plus basiques au plus luxueux. Ainsi, avec un petit budget, il faudra se contenter d’une chambre modeste avec le strict minimum. Pour éviter les punaises de lit dans ces auberges de jeunesse, la première astuce consiste à emmener son propre linge de lit. D’ailleurs, aucun établissement ne vous dira que leurs chambres ont des punaises de lit. Par précaution, ne mettez jamais votre valise par terre ou sur le lit. De préférence, placez votre bagage sur une table surélevée. En cas d’invasion de punaises de lit, n’hésitez pas à alerter le personnel. Il est dans leur devoir de s’en charger.

Les choses à faire en cas d’infection

Bien que vous ayez pris toutes les précautions, les punaises de lit vous ont affecté. Pour s’en débarrasser, il faudra laver tous vos vêtements à l’eau chaude. Ces bestioles ne résistent pas à une température égale ou supérieure à 50°C. Cette technique est particulièrement efficace. Ainsi, vous pourriez poursuivre vos visites à Katmandou. Parmi les lieux incontournables, il y a le site bouddhiste, le parc et le Garden Dreams. Un moment de pure découverte à savourer, même en solo.

Poster une réponse