La ville du Sud Est de la France qui a le plus évolué ces dix dernières années est probablement la ville de Nice. Autrefois accusée d’être peu entretenue, circulation défaillante, pleine de vie mais d’une attractivité modérée, cette ravissante cité peut aujourd’hui s’enorgueillir d’une transformation radicale qui a totalement modifié son image de marque.

Nice et farniente

Il fait toujours bon flâner dans la vieille ville et sur le petit port bien enclavé entre les collines, abri sûr et calme pour de très beaux yachts.

Les façades bien rénovées des hôtels particuliers des richissimes familles russes, aux sculptures raffinées, la promenade des anglais sur laquelle les habitants de tous âges se livrent aux joies du jogging et les jardins fleuris qui ponctuent l’urbanisation, tous les éléments de la cité niçoise sont pensés pour ravir l’oeil et donner cette impression de détente. La nonchalance italienne se glisse entre les allées de roses et les fontaines pour la plus grande joie des familles.

Les plages, le long de la promenade des anglais sont privées, la plus connue d’entre elle est la plage du lido où l’on peut louer un matelas après un repas gastronomique avec vue sur mer. Bikinis push up et jolies baigneuses sont au rendez-vous. Côté plage publique, la Garoube et la Salis sont à prendre d’assaut de bon matin pour pouvoir se mettre en bikini sur sa serviette sans marcher sur son voisin, la contrepartie est une vue magnifique à partir du cap d’Antibes.

Nice côté culture

Un week-end à Nice se déclinera également sur les pas de Chagall à découvrir au musée Matisse. Des toiles monumentales de l’artiste et des tissages de ces oeuvres se laissent admirer à travers une exposition permanente. Derrière le musée Matisse, un ravissant jardin d’oliviers, le monastère de Cimiez et sa roseraie surplombant la baie permet une promenade romantique.

Pour les amateurs d’art, le Mamac, musée d’Art contemporain niçois est une mine d’or. On y découvre les oeuvres et la vie de Niki de Saint Phalle et d’Yves Klein, entre autres. Une exposition temporaire des tableaux de Sylvester Stallone se dévoile dans la galerie adjacente du Mamac.

Vie nocturne

La vie nocturne permet tous les plaisirs, certains lieux sont connus, comme le mont Begon, pour accueillir les adeptes de rencontres différentes. Dès que le soir tombe la ville devient festive et luxueuse, vibrante et généreuse telle une corne d’abondance. Fini le maillot sexy, et vive la tenue de soirée.

Poster une réponse