Mondialement réputée, la grande barrière de corail située au large du Queensland est un véritable cadeau de la nature. La grande barrière de corail australienne reste une étape incontournable lors d’un stage linguistique ou pour n’importe quel type de voyage. Avec près de 6000 espèces vivant dans les 2500 récifs de coraux de la grande barrière, ce site a tout naturellement été inscrit au patrimoine de L’UNSECO en 1981.

Cet incroyable site aurait vu le jour après la dernière période glacière il y a 18 000 ans. Suite à la baisse du niveau de l’eau, des collines sortirent de l’eau et le corail se forma sur ces dernières. Puis, à la fin de cette période, avec le rehaussement du niveau de l’eau, ces collines furent à nouveau immergées, créant ainsi le récif corallien que l’on connaît aujourd’hui. C’est le fameux explorateur britannique James Cook qui découvrit ce site, son bateau s’étant échoué sur le récif de la grande barrière.

Il est impossible de parler de la grande barrière de corail (Great Barrier Reef) sans évoquer son écosystème marin incroyable. Le plus grand récif corallien du monde s’étend sur 2 600 kilomètres et n’abrite pas moins de 400 espèces de coraux, 1500 espèces différentes de poissons ainsi que 4000 espèces de mollusques. C’est à l’heure actuelle l’ensemble abritant avec la faune la plus diversifiée du monde. Pourtant, de nombreux spécialistes affirment que son écosystème est menacé et que de nombreuses espèces en voie d’extinction sont sur le point de disparaître. Une menace provenant principalement du réchauffement climatique, de la pêche intensive ainsi que de la pollution. Un triste constat dont on devrait s’alarmer, afin de ne pas voir disparaître l’un des endroits les plus beaux du monde.
De nombreuses activités sont organisées autour de la grande barrière de corail, comme la plongée sous-marine, le snorkeling ou encore le survol du site en avion… à ne pas louper si vous êtes en stage linguistique en Australie !

A voir également :

Endroits les plus beaux du monde : Bon plans voyages, destinations tendances.

Les commentaires sont fermés.