Il serait impossible de visiter la Turquie sans passer par la Cappadoce. Située au centre de la Turquie, sur les hauts plateaux anatoliens, à mille mètres d’altitude, la Cappadoce constitue la principale destination touristique du pays. Avec ses paysages volcaniques et lunaires, ses nombreuses églises nichées au creux des cirques rocheux, ses villes souterraines, la Cappadoce est idéale pour ceux qui aiment allier la randonnée et la découverte de la culture et de l’histoire


La première attraction qui rend La Cappadoce très célèbre est la beauté fascinante et unique de ses paysages. L’éruption des deux volcans Hasan et Erciyes il y a des millions d’années avait couvert le plateau de laves et de tufs. Puis au fil du temps, l’érosion causée par le vent et l’eau a sculpté le site et l’a transformé en relief coloré. D’où la forme actuelle du paysage avec ses canyons et ses fameuses cheminées de fées qui sont en effet des roches en forme de cônes coiffés par des couches de basaltes.

Comme La Cappadoce fut un haut lieu du christianisme, les chrétiens avaient creusé des églises et des habitations dans les rochers volcaniques pour trouver refuge lors de l’invasion des Arabes au huitième siècle. La vallée de Göreme est le site le plus connu et le plus visité de la région cappadocienne. Les nombreuses églises ainsi que les monastères qui y sont construits forment un vaste musée en plein air. Parmi les plus célèbres, l’on peut citer l’église Saint-Basile, l’église Sainte Barbara, l’église à la Pomme, l’église au Serpent et l’église aux Sandales. Les formes de ces églises sont variées, mais elles sont toutes ornées de fresques représentant l’histoire biblique ou les épisodes de la vie du Christ.

Outre les cheminées de fée et le musée en plein air, il existe également une trentaine de villes souterraines en Cappadoce. Cinq d’entre elles sont ouvertes au public : Kaymaklii, Derinkuyu, Acigol, Ozkonak et Mazikov. Les villes avaient été entièrement creusées dans le tuf et reliées par de couloirs en pente de plusieurs kilomètres. Leur construction relève d’une technique remarquable avec comme système d’aération des hautes cheminées verticales. Elles servaient de cachettes en cas d’invasions ou d’attaques. Rien ne manquait aux habitants de ces villes : églises, écuries, habitations, cuisines, cimetières, etc.

Pour se rendre en Cappadoce, il vaut mieux prendre un bus depuis Istanbul et admirer le paysage dans toute sa beauté tout au long du trajet qui durera huit heures !!! Les amateurs de randonnée trouveront leur bonheur dans cet immense plateau rocailleux renfermant des trésors artistiques naturels et culturels. Cependant, les touristes peuvent également opter pour un moyen plus original pour découvrir cette région féerique : celui d’un vol en montgolfière.

1 réponse pour “La Cappadoce, au pays des Cheminées de Fées”

  1. Avatar Lantopix dit :

    merveille du monde