L’isla Margarita reste le centre touristique le plus important du Venezuela. Connue également sous un autre nom « la perle des Caraïbes », Margarita est ensoleillée quasiment toute l’année. Baignée en pleine mer des Caraïbes, avec comme superficie 67km sur 33km, Margarita est la plus grande île du Venezuela. Sa superficie est de 934 km² .
Elle est également connue pour ses bancs d’huîtres perlières. Une richesse qui a bien perdu ses valeurs depuis. Certains de ces habitants sont quand même restés

pêcheurs. D’ailleurs, toute l’île est entourée par des villages de pêcheurs, et les fruits de mer font le bonheur des touristes sur les tables des restaurants.
En 1536, Polarmar fut fondée sous le nom de Villa del Espíritu Santo. Elle est actuellement la plus grande ville de Margarita. Elle compte maintenant environ 330.000 habitants avec la ville du Nighlife margaritain. La fréquentation de boîtes de nuit est conseillé car elles restent ouvertes tant qu’il y a du monde.
El Yaque est connue mondialement pour les fervents de la planche à voile.
Fondée en 1535 sous le nom de Puerto Real de Mampatare, Pampatar fait partie des plus vieilles villes de l’île, elle a su conserver ses vestiges historiques.
Puerto Fermín est un village très attrayante notamment grâce à des places ombragées et de restaurants très typiques de l’île.
Chaque matin, les pêcheurs y ramènent leurs prises puis guident les touristes en mer pour voir les oiseaux de Los Frailes, à quelques dizaines de km de l’île.
Une charmante petite ville nommée Juangriego est la plus prisée grâce à sa magnifique baie. Ses couchers de soleil font la réputation de l’endroit, attirent de plus en plus de visiteurs.
Santa Ana, quant à elle, s’enorgueillit d’arbres magnifiques, de places et demeures coloniales. Sa beauté mérite bien un détour.
Presque tous les villages qui entourent Santa Ana semblent se consacrer à l’artisanat.
Boca de Río est le meilleur endroit pour observer la fabrication et la réfection des maquettes de bateaux réalisées entièrement à la main selon une méthode héritée au fil des siècles.
L’île de Coche affiche de chaudes plages à couper le souffle avec des eaux turquoises à 27°C où il est possible de faire de la plongée sous-marine. On peut y discerner distinctement les fondations de Nueva Cádiz, la première ville de l’Espagne fondée en Amérique.

L’île abonde d’activités pendant la haute saison (de novembre à avril) et plus particulièrement à Noël, à Pâques et à l’époque du carnaval.

Sites intéressants:

vacances plongée

Les commentaires sont fermés.