Contrée calmes aux paysages intemporels, le Haut-Jura fait partie de ces destinations françaises riches de leur authenticité. Il accueille chaque année de nombreux visiteurs qui reviennent éblouis de leurs expériences dans les belles régions du lac de Vouglans et du lac Léman. Après un bain culturel à la découverte des sites historiques et monuments jurassiens, les vacanciers auront la chance de goûter aux charmes de la nature. Plongés au cœur du parc naturel régional, les randonneurs et amateurs de sports en plein air ne manqueront pas d’apprécier chaque moment de leur grande aventure.

800px-Salle_lapidaire_du_Musée_d'Art_et_d'Histoire_de_Toul

Le musée des lapidaires

Bien que la taille des pierres fines et précieuses se fasse aujourd’hui avec des appareils modernes, il fut un temps, ce travail était considéré comme un art. Un séjour en Haut-Jura est l’occasion de découvrir l’histoire de ces artisans qui ont voué leur vie à cet art. En visitant le musée des lapidaires de Mijoux situé au cœur même Parc naturel Régional, les vacanciers revivront les meilleurs moments de l’histoire qui a révolutionné l’univers de l’horlogerie et de la bijouterie en France.

Tout commence au début du XVIIIe quand les paysans et villageois du Haut-Jura se sont mis à la taille des pierres précieuses sous l’influence des artisans suisses. Le fait est que quelques-uns de ces derniers avaient fui leur pays natal pour venir s’installer dans la région. En 1920, la quasi-totalité des habitants de la contrée maîtrisaient l’art du lapidaire et du diamantaire. Toutefois, avec le temps plus de la moitié de ces quelque 7 000 artisans se sont reconvertis dans d’autres domaines. Aujourd’hui, seuls les héritiers de quelques grandes familles de grands tailleurs de pierres fines et précieuses pratiquent encore ce métier un peu particulier. Outils, photos, manuscrits et autres, les vestiges et traces de ce passé historique sont encore visibles dans le musée. Les visiteurs auront également le temps de voir les expositions et d’admirer les lapidaires en plein travail dans leur atelier.

Randonnées et loisirs d’été en Haut-Jura

Après ce petit détour culturel, les voyageurs pourront prendre la direction des montagnes du parc naturel régional. Ce vaste espace naturel abrite des sentiers de randonnée qui les emmèneront jusqu’aux lacs et aux cascades. La nuit, ils pourront camper à la belle étoile avant de reprendre la route vers la ville de Saint-Claude. Cette autre région jurassienne est un haut lieu de la culture locale. Les vacanciers le musée de pipe ou encore l’Abbaye de Saint-Claude. Ils termineront le séjour par une découverte culinaire chez l’un des jolis restos de la ville.

L’autre idée de circuit consiste à emprunter les sentiers qui mènent vers le fameux Belvédère des quatre lacs. Cette option est surtout recommandée aux aventuriers et amoureux de la nature. En atteignant ce point d’observation, les marcheurs auront une vue imprenable sur les paysages des forêts, mais surtout ceux du Grant et du petit Maclu. De l’autre côté à proximité du village de Frasnois, les lacs d’Ilay et de Narlay forment un magnifique cadre naturel digne d’une carte postale.

Poster une réponse