La médina de Marrakech est une ancienne capitale islamique originaire du 11e siècle. Elle est entourée de 16 kilomètres de remparts et de portes.
La ville doit sa splendeur d’origine aux deux dynasties : almoravides et almohades (11e – 13e siècles), qui ont fait de Marrakech leur capitale.
La Médina a plusieurs chefs-d’œuvre architecturaux et artistiques de différentes époques de l’histoire, si vous n’avez pas beaucoup de temps pour tous explorer et vous ne pouvez pas passer plus qu’une journée à cette ville magique, je vais vous montrer dans cet article, comment profiter de Marrakech en une seule journée et citer les plus importantes places que vous devez visiter pendant votre visite. Donc prenez votre voiture de location et plongez dans le mystère de cette ville médiévale.

Djemaa El-Fna

Le vrai point culminant de Marrakech est la place médiévale de Djemaa El-Fna, le plus célèbre lieu de rencontre de l’Afrique. Ici, au cœur de la vieille ville des acrobates et des jongleurs, des charmeurs de serpents, des mendiants, des boxeurs, des musiciens, des vendeurs de jus de fruits frais et de produits alimentaires se disputent tous pour attirer votre attention – et gagner quelques dirhams dans le processus. Utilisez votre GPS ou engagez un guide professionnel pour vous à naviguer à travers les rues et les ruelles labyrinthiques à Djemma el Fna.

Le grand souk des épices

La Rahba Kedima est un marché coloré rempli d’un large éventail d’épices dont le cumin, la cannelle, le safran, le poivre séchés et beaucoup plus.

Medersa Ben Youssef

Construite au 14e siècle, puis reconstruite deux siècles plus tard, la Medersa qui a récemment été restaurée est un bel exemple de l’artisanat marocain, avec des portes ornées, des murs carrelés et du plâtre sculpté. Elle a été nommée après sa voisine, la Mosquée Ben Youssef et était réputée pour accueillir jusqu’à 900 élèves à la fois. Elle comporte un total de 132 petits dortoirs avec des murs nus et de petites fenêtres qui donnent une vue soit sur la cour centrale soit sur des petites cours intérieures.

Palais El Bahia

Le Palais El Bahia à Marrakech est un beau bâtiment et un excellent exemple de l’architecture orientale du 19e siècle qui représente les tendances et les normes des riches qui vivaient à cette époque. Il a été construit pour Ahmed Ibn Moussa (ou Ba Ahmed) entre 1894 et 1900 dans le style Alaoui. Les artisans ont été amenés de Fès pour travailler sur cette tâche monumentale qui a duré environ quinze ans. Le nom ‘Palais El-Bahia’ veut dire «le palais de la belle ». Le palais contient 160 chambres. Les décorations prennent la forme de panneaux de stuc subtiles, du zellige, des sols carrelés, des arches, des plafonds lisses sculptés de cèdre, des finitions de marbre (tadelakt) brillant et des plafonds de zouak. Le palais est entouré d’un jardin de huit hectares.

Le Mellah juive

Le quartier Mellah a été désigné comme le quartier juif de Marrakech. Il a été fondé en 1558 par Moulay Abdallah. À l’époque des guerres de religion espagnoles, les réfugiés juifs fuyaient le pays et ont été offerts ce petit morceau de sécurité par le Sultan.

Palais El Badii

Le Palais El Badii était une fois le magnifique palais royal du sultan Ahmed Al-Mansour de la dynastie Saadi. Il a été construit au XVIe siècle et sa construction a duré 25 ans. Le Palais El Badii contient plus de 350 chambres, des cours, des jardins et une grande piscine.
Pourtant, aujourd’hui, il n’y a aucun signe de l’or qui ornait les murs du Palais El Badii. Ayant été complètement détruit par le sultan Moulay Ismail, l’ensemble du complexe est en ruines dans le centre de Marrakech. Moulay Ismail est tristement célèbre pour la démolition de nombreux bâtiments à Marrakech pour utiliser leurs matériaux dans ses propres créations. Le Palais El Badii était probablement l’un des exemples les plus frappants.

Les Tombeaux Saadiens

Les tombeaux Saadiens à Marrakech datent du temps du sultan Ahmed Al-Mansour (1578-1603). Les tombes n’ont été découvertes que récemment (en 1917) et ont été restaurées par le service des Beaux-arts. Les tombes ont, en raison de la beauté de leur décoration, été une attraction majeure pour les visiteurs de Marrakech. Le mausolée comprend les tombes d’environ soixante membres de la dynastie Saadi qui proviennent de la vallée du Drâa.

La mosquée Koutoubia et ses jardins

La plus grande mosquée de Marrakech. Le minaret a été achevé sous le règne du calife almohade Yaqub Al-Mansur (1184-1199) et a été utilisé comme modèle pour la Giarlda de Séville et la Tour Hassan de Rabat. Le nom est dérivé de l’arabe al-Koutoubiyyin qui veut dire les bibliothécaire, car elle a été entourée des vendeurs de manuscrits. La mosquée est considérée comme la structure ultime de son genre. La tour est de 69 m de hauteur et a une longueur latérale de 12,8 m. Six chambres (l’une au-dessus de l’autre) constituent l’intérieur du minaret ; autour d’eux il y a une rampe par laquelle le muezzin pouvait monter jusqu’au balcon. Il est construit dans un style traditionnel almohade et la tour est ornée de quatre globes de cuivre.

Poster une réponse