Les touristes ne sont généralement pas tenus de planifier de longs séjours lorsqu’ils envisagent de faire un détour en Asie. En effet, certaines destinations vous permettent de résumer rapidement les principales attractions de ce continent. La Thaïlande, par exemple, ne nécessite que quelques jours d’exploration pour voir à peu près tout. Pour ce faire, il vous suffit de vous lancer sur l’Île sauvages et aussi parc national du pays appelé Ko Tarutao.

Parc national du Ko Tarutao

hat_pramongLe parc national du Ko Tarutao est la première attraction, un peu plus loin de la capitale Bangkok. De plus, les touristes arrivent toujours dans cette ville à partir de vols réguliers en provenance de l’étranger. Un court séjour doit donc inclure un détour par cette réserve. Cependant, les voyageurs ne sont pas seulement obligés de le faire. Le parc national du Ko Tarutao est une véritable vitrine démontrant la diversité naturelle de l’Asie. Cette Île sauvage de plus de 1 490 km² représente, en fait, un sanctuaire pour les faunes les plus typiques du continent. Il s’agit notamment des redoutables prédateurs comme des pythons et des cobras. Il ne faut pas non plus oublier que les touristes verront des requinsraiesmérous, anguilles, carpes, poissons-chats, saumons, perches, anges de mer et poissons-papillons, mais également dugongs, dauphinscachalots et petits rorquals dans ce parc.

Un voyage au parc national du Ko Tarutao

L’exploration de la réserve de Ko Tarutao en Asie nécessite une préparation approfondie. Malheureusement, le site ne dispose que quelques points stratégiques pour faciliter l’organisation de ce voyage en pleine nature. En priorité, les voyageurs doivent impérativement faire appel à un guide expérimenté pour effectuer ce séjour. En effet, ce personnel qualifié pourra diriger les visites au niveau des points focaux les plus focaux de la réserve. Par exemple, il pourra s’arrêter aux points d’eau. Dans ces endroits, les faunes se rassemblent généralement. De plus, il comprendra également dans la visite un passage dans l’un des rares hôtels qui s’intègrent au site. En effet, quelques personnes vivent encore dans cette zone protégée. Enfin, avec ce guide, les touristes pourront également repérer facilement les lieux de campement et de ravitaillement.

aerial-photography-of-house-near-sea

Une extension recommandée au retour

Les touristes avaient quitté Hatyaiairport pour ce voyage dans le parc national du Ko Tarutao. Ils devront de nouveau atteindre ce point de départ pour quitter le pays. Cependant, sur le chemin du retour, il se produit une diversion intéressante vers la plage de Pakbara, à l’ouest de Hatyaiairport. Les voyageurs sont invités à inclure ce détour lors de leur court séjour en Asie. De plus, cette plage n’est qu’à 2 heures environ de la route 406. La plage Pakbara est une plage qui offre des sites de baignade.Cette région présente de superbes plages qui méritent d’être explorées. La mer peu profonde et les douces vagues créent une atmosphère décontractée durant ce voyage en Thaïlande. Même si Pak Bara Beach n’apparaît pas en première page de magazines touristiques comme Hong Kong, Los Angeles ou Berlin, cette petite partie du monde a de quoi plaire.

Poster une réponse