Que ce soit pour démarrer une nouvelle vie, saisir une opportunité professionnelle ou se rapprocher d’un être cher, déménager dans un pays étranger est un projet qui demande une grande organisation. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir avant de démarrer votre aventure : préparation, formalités à accomplir, etc.

Partir vivre à l’étranger : l’organisation comme clé du succès

640px-DSC_0062_Gare_d'Ollignies_-_Logement_de_fonction-compressed

Un projet d’expatriation ne s’improvise pas et nécessite une bonne organisation afin de garantir son succès. Outre les différentes démarches administratives, il vous faudra également préparer une check-liste, non exhaustive, des choses à faire avant le grand départ. N’oubliez pas que le retour est également à prévoir à l’avance.

  • Est-ce que vous avez besoin d’un titre de voyage (passeport ou carte nationale d’identité) dans votre pays d’accueil ?
  • Est-ce que vous possédez la couverture sociale adaptée lors de votre séjour ?
  • Informez le service d’impôt auquel vous êtes rattaché de votre changement d’adresse
  • Est-ce que votre permis de conduire est valable dans votre pays d’accueil ?
  • Avez-vous contacté votre déménageur ?
  • Avez-vous signalé votre changement d’adresse à la poste ?
  • Qu’en-est-il du suivi de votre courrier ?

La question du logement

Avant de faire vos valises, il est essentiel de d’abord connaitre votre point d’arrivée. Il n’est pas simple de trouver un logement à distance. A moins de bénéficier d’une prise en charge des frais de logement par votre employeur ou l’organisme public pour lequel vous travaillez, il vous faudra trouver vous-même votre futur nid douillet avant de partir. Internet est pour cela votre meilleur allié, nombreux sont les sites qui sont spécialisés pour ce genre de cas.

Le déménagement

Le déménagement au sein de l’Union Européenne ne nécessite pas de démarche particulière. Vous pouvez tout emporter avec vous. Pour connaitre combien cela peut vous couter, il est fortement conseillé de faire une estimation de prix d’un déménagement auprès des professionnels en la matière. Le professionnel vous fournira un devis complet, un comparatif de prix et surtout qui ne vous engage en rien autant en profiter.

Quelles sont les démarches administratives indispensables ?

Il existe certaines formalités dont vous devez vous préoccuper lorsque vous projetez de partir vivre dans un pays étranger. En effet, mieux vaut s’y prendre à l’avance pour ne pas vous retrouvez accablé de travail durant les premiers jours de votre arrivée. Si le séjour dans un pays membre de l’Union européenne ne nécessite pas de titre de séjour ou de visa, il existe néanmoins certaines conditions qui doivent être remplies. Cela, afin d’éviter les mauvaises surprises.Ces formalités varient selon la nature du séjour : étude, stage, professionnel.

Dans certains pays, les étudiants et les stagiaires auront besoin d’une carte de séjour renouvelable tous les ans. La condition de son obtention est d’être inscrit dans un établissement d’enseignement agréé. Vous devrez également justifier d’une assurance-maladie, mais aussi disposer de ressources suffisantes. En ce qui concerne les travailleurs, la carte de séjour devra porter la mention « Communauté européenne ». Pour l’obtenir, vous devez présenter votre carte nationale d’identité. Accompagnez votre contrat de travail ainsi qu’un justificatif de domicile.Ces cartes sont délivrées sur place par les autorités compétentes : mairie ou commissariat de police, selon les pays.

Au sein de l’Union Européenne, il vous est possible de circuler avec une carte nationale d’identité ou un passeport en cours de validité.

La protection sociale

Lorsque vous partez vivre à l’étranger, votre départ peut entrainer des modifications de vos droits et de vos prestations en matière sociale, pour vous, mais aussi, pour les membres de votre famille. Pensez donc à anticiper ces changements.Le mieux serait de choisir les solutions adaptées à votre situation. Vous devrez prévenir à signaler votre départ aux organismes de sécurité sociale locaux.

Fiscalité

Par ailleurs, il en est de même pour votre situation fiscale qui peut changer. Il est conseillé de vous renseigner sur vote statut fiscal dans votre pays d’accueil.  Cela, afin de déterminer si vous êtes assujetti à la fiscalité locale, à celle de votre pays d’origine ou aux deux. Cette formalité vous évitera bien de mauvaises surprises.

Poster une réponse