Que sont les Fallas ?

Tous les ans durant le mois de mars, les délirantes Fallas de Valencia ont lieu. Tous les jours, durant les deux premières semaines de mars, à 14h les touristes et Valenciens se donnent rendez-vous place de la Mairie pour voir la Mascletà, un spectacle bruyant de pétards qui fait trembler toute la ville.

A partir de la mi-mars, spectateurs et touristes se déplacent pour admirer plus de 700 chars satiriques représentant certains hommes politiques ou personnages loufoques, construits à base de papier mâché.

Le clou du spectacle à lieu autour du 17 et 18 mars où des milliers de falleras et falleros dressent leurs plus beaux costumes de soie pour défiler devant la Geperudeta (Mère de Dieu des Abandonnés en Français) et lui offrir un bouquet de fleurs qui formera le manteau de la Vierge, la patronne de la ville.

Autour du 19 mars de chaque année, la fête se clôture avec la mise à feu des monuments qui se consument dans les flammes pour annoncer l’arrivée du printemps.

Zoom sur « la Mascleta »

Qui connaît les Mascletaes, comprendra un peu mieux la tradition des Fallas et la culture Valencienne. Ces pétarades et feux d’artifices marquent le début et la fin de le la fête des Fallas. Tous les jours, les Valenciens et visiteurs se réunissent sur la Place de l’Hotel de Ville pour trembler avec la mise à feu de centaine de kilos de poudre de pétards qui détonne durant plus de 5 minutes.

Qui est la « Geperudeta » ?

La « Geperudeta » ou « Mare de Déu dels Desamparats » en Valencien est la « Virgen de los Desamparados » en espagnol ou « Mère de Dieu des Abandonnés » en français.

Cette invocation de la vierge Marie est la patronne de la Communauté Valencienne, et une des 7 Patronnes des Communautés Autonomes d’Espagne.

Elle est représentée avec un lys dans la main droite et avec l’enfant Jésus portant la croix soutenu par son bras gauche. La statue a pour caractéristique d’être inclinée vers l’avant; pour cette raison, les Valenciens l’appellent affectueusement « La Geperudeta », (La Petite Bossue).

Les commentaires sont fermés.