Que ce soit pour le fameux Carnaval, pour la Mostra ou simplement pour découvrir la cité des amoureux, se rendre à Venise est toujours un voyage spécial. Toutefois, malgré la réputation de romantisme toujours accolée à la ville, un autre qualificatif lui fait parfois concurrence : celui d’être envahi par les touristes. Nous allons donc vous donner quelques conseils pour visiter la Sérénissime en toute sérénité.

Venice Burano Island Italy

Venice Burano Island Italy

Les lieux emblématiques

Facilement desservi par l’aéroport international ou par la gare qui vous dépose en centre-ville, la ville au mille canaux est accessible d’où que vous partiez. En un jour comme en dix, visiter Venise n’est pas un voyage comme les autres. Dans tous les cas, comme d’autres grandes villes touristiques, Venise peut se visiter de nombreuses fois sans jamais refaire le même parcours ni visiter les mêmes lieux.
Quelques lieux emblématiques de la ville sont des immanquables si vous visitez la ville pour la première fois. La place Saint-Marc est le premier lieu auquel on pense quand on évoque Venise, et ce n’est pas pour rien. Entre le Palais des Doges, les dirigeants de la ville du temps de sa splendeur au XVe siècle, qui se dresse dans son inimitable style gothique, la Basilique Saint-Marc et le Campanile du même nom, la place est un immanquable de votre séjour en Vénétie. Plus d’infos sur la visite de la ville de Venise cliquez ici.

Quelques conseils avant de partir

Pourtant, les réticences à visiter Venise sont de plus en plus nombreuses à la vue des flots de touristes qui débarquent chaque année dans la lagune. Pour les éviter, plusieurs conseils peuvent être appliqués. Si vous en avez la possibilité, visiter la ville hors-saison (et, évidemment hors-carnaval, sauf si c’est le but de votre voyage) peut vous éviter bien des désagréments.Toutefois, juillet et août sont bien les mois les plus agréables pour visiter Venise (même si sous un temps gris, la ville prend de toutes autres couleurs, tout aussi intéressantes). À ce moment-là, arriver tôt le matin permet de profiter pleinement des rues habituellement les plus passantes. De plus, les files d’attentes pour les visites les plus prisées sont largement réduites quand on peut y arriver dès l’ouverture. Ainsi, se balader dans les rues les plus engorgées et faire les visites les plus courues le plus tôt possible permet ensuite de s’écarter des lieux touristiques.

N’ayez pas peur de vous perdre !

C’est là le deuxième conseil, et sans doute le plus important. Venise est souvent considérée comme un labyrinthe, il faut donc jouer le jeu. Se perdre dans les étroites ruelles et atteindre l’autre bout de la ville sans jamais croiser un seul touriste est complètement possible. Venise n’est pas qu’un musée à ciel ouvert. Forte de 60 000 habitants dans la vieille ville, Venise doit absolument se découvrir hors des sentiers battus et rebattus par les touristes. Le nombre d’églises (plus de 80 ! Et toutes plus belles les unes que les autres) ou de petites places y est incalculable, et vous ne les trouverez pas dans les top 10 sur internet. Ainsi déambuler et se perdre dans la ville ne peut être que la meilleure expérience à faire à Venise.Toutefois, la ville regorge aussi de monument et de lieux plus touristiques mais tout aussi immanquables. Une ballade en gondole sur le Grand Canal, ou en vaporetto pour atteindre les magnifiques îles de Burano et de Murano, les célèbres Ponts des Soupirs et du Rialto ou encore la Biennale qui organise des événements d’art contemporain sont autant de lieux à découvrir, et qui, malgré le nombre de touristes toujours croissants, font tout le charme de la cité des amoureux. Finalement, aller à Venise est un voyage qui doit se programmer mais où vous devez aussi vous laisser le temps de découvrir par vous-même et de vous perdre dans les petites rues pour éviter le flot ininterrompu de touristes.

Poster une réponse