En janvier 2013, le prix du Working Holiday Visa pour l’Australie augmente légèrement. Une inflation qui n’empêchera pas de très nombreux Français de partir vivre l’aventure Down Under.

Si vous hésitez encore, voici cinq bonnes raisons pour partir en Australie dans le cadre du visa vacances-travail.

FruitsDes opportunités d’emplois variés

Le Working Holiday Visa en Australie vous permet d’enchaîner différents types de jobs, dans différentes parties de l’Australie: hôtellerie et restauration dans les grandes villes, fruitpicking dans les régions plus reculées, notamment dans le Queensland. Tracez votre itinéraire en conséquence! Alternez entre jobs urbains et jobs ruraux vous permet de voir du pays, tout en vous donnant l’opportunité de financer votre voyage.

Un deuxième Working Holiday Visa à la clé… Et oui!

Obtenir un deuxième Working Holiday Visa, c’est possible. Comment? En effectuant des travaux agricoles («specified work») pour une durée totale de 3 mois lors de la première année. Pourquoi s’en priver?

Voyager en Australie en WHV, ce n’est pas obligatoirement cher

AustralieTous les «PVTistes» vous le diront: le WHV en Australie est avant tout une expérience collective! Vous rencontrerez au fil des semaines des compagnons de route de toutes nationalités: c’est l’occasion d’acheter un van à plusieurs, et de partager les frais! Et n’oubliez pas également le wwoofing et le couchsurfing, deux excellents moyens d’être hébergés gracieusement par des hôtes qui vous faciliteront la découverte du pays et de sa culture!


Vos qualifications sont demandées? Pourquoi ne pas rester en Australie?

Un grand nombre de Français en WHV restent en Australie, et s’y installent, au terme de leur working holiday visa: si vous avez des compétences

recherchées en Australie (ingénierie, marketing, diplômés de filières paramédicales), vous avez toutes vos chan

ces! Réseautez, réseautez, et réseautez encore! Avec un peu de chance, et surtout de la détermination, vous trouverez un employeur prêt à vous sponsoriser… Avec un visa de travail à la clé!

Vous rentrez au pays avec un solide expérience internationale

La conjoncture n’est pas favorable à l’emploi des jeunes aujourd’hui en France. Partir en Australie pendant un, voire deux ans, vous permet d’acquérir une solide expérience à l’international. Celle-ci vous rend plus attractif sur le marché de l’emploi en France comme à l’étranger: vous avez appris l’anglais, vous avez développé des compétences au fil des jobs que vous avez occupés, valorisez les sur votre CV! Et repartez, si vous le souhaitez, à l’étranger: notamment par l’intermédiaire du Volontariat International en Entreprise, bien plus accessible après une expérience à l’étranger.


Les commentaires sont fermés.