agadir

Agadir

Au départ d’Agadir, on découvre des régions oubliées du tourisme de masse. Au pays de l’arganier, arbre endémique du Maroc dont le fruit est ce produit devenu incontournable dans la cosmétologie à l’échelon international, les richesses naturelles et culturelles ne manquent pas.

En février, les amandiers en fleur sont un autre patrimoine naturel de l’anti-atlas. L’amande est très utilisée dans la cuisine marocaine, notamment dans les tajines.

Découvrir ces ressources naturelles c’est aussi découvrir une histoire, à travers les greniers collectifs fortifiés qui foisonnent dans l’anti-atlas. Les « agadirs » ou « igoudar » sont des constructions typiquement berbères. Souvent bâtis sur un promontoire rocheux, leur architecture est spectaculaire. La fonction d’un agadir passait d’un espace de stockage à un lieu de concertation, d’échange mais aussi de refuge et de défense en cas de menace.

L’anti-atlas c’est aussi des canyons et oasis à couper le souffle, des piscines naturelles formées par les rivières où il fait bon se baigner dans ce décor naturel et féérique, de belles randonnées en montagne et plus encore.

Découvrez ces merveilles de l’anti-atlas lors d’un circuit au Maroc avec l’agence franco-berbère Tamazirt évasion.

Les commentaires sont fermés.