Un train flottant appelé également « Un train à sustentation magnétique » se différencie des trains classiques. Pour se déplacer, il n’est pas en contact avec les rails, mais utilise ses forces magnétiques. Les Japonais qui sont célèbres pour leur créativité nous ont fait part de leur propre invention de train flottant qu’ils ont nommé «  JR Maglev ». En 2003, ce dernier fut battre le record de la vitesse maximum du train classique avec 6km/h de plus quand l’engin magnétique et atteint une vitesse incroyable de 500km/h. Cette vitesse a été déclarée après avoir été testée par la société Japan Railway Central sur une ligne de 42 kilomètres.

JR Maglev, l’engin le plus long et rapide au monde créé par les Japonais

Après quelques années d’essai et de suspension de travaux consécutifs, actuellement, JR Maglev est reconnu être le train le plus long et le plus rapide du monde. Celui qui reliera les deux villes Nogoya et Tokyo d’une distance de 285 kilomètres, qui auparavant la durée du trajet était 95 minutes et qui sera réduit à 40 minutes d’ici 2027 grâce à ce train à grande vitesse. Pour information, l’Amtraks Acela Express qui réalise le trajet entre Boston et New York prend environ 3 heures et 40 minutes pour parcourir les 338 kilomètres. Une distance qui sera possible de faire en moins d’une heure à bord du JR Maglev.

D’ici 2045, une extension de la ligne à Osaka est prévue par JR Central dans le but de diminuer le nombre de passagers qui prennent fréquemment des vols entre ces deux villes. D’ici là, la ligne magnétique relira l’aéroport de Tokyo vers Nagoya. Le train à basse vitesse fait partie des autres systèmes ferroviaires qui utilisent des rails aimantés pour réduire les problèmes de friction, mais aussi pour une meilleure stabilité contrairement au train magnétique japonais, un système assez inquiétant pour la population japonaise qui pense que l’engin ne sera pas assez grand pour soutenir son poids.

Le prix de l’élargissement de la ligne jusqu’à la ville de Nagoya est estimé entre 52 et 90 milliards de dollars, une importante somme qui est surement due aux paysages montagneux et des villes qui rendent difficile la réalisation de rails rectilignes. Selon le groupe financier Bloomberg, il y a de grandes chances que la construction se heurte à des retards significatifs. Si les tendances démographiques se maintiennent, la population japonaise risque de réduire considérablement sa demande vis-à-vis du train une fois construit.

Quelle entreprise est à l’origine d’une telle création ?

Grâce à ses trains flottants d’aujourd’hui, JR Central est devenu une puissante entreprise rentable. La société détenait une trésorerie de 2,95 milliards de dollars selon leur dernier rapport financier. Avec des prêts et des obligations qui peuvent facilement permettre le financement d’un projet d’infrastructure d’une telle ampleur.

Il faudra patienter encore un peu avant de voir apparaitre ces trains à grandes vitesses qui risquent de changer notre façon de voyager et nous permettre de nous déplacer beaucoup plus rapidement. On espèrerait que les Français puissent eux aussi élaborer notre propre train en lévitation pour aller aussi vite, voire plus ! Ça vous ferait rêver de parcourir la moitié de la France en moins d’une heure ?

En combien d’années faudra-t-il pour les Français de réaliser un tel rêve d’avoir son propre train à grande vitesse pour parcourir la moitié de la France en moins d’une heure ?

Les commentaires sont fermés.