Bientôt les vacances ! Cette année, vous avez prévu un voyage dépaysant dans un ou plusieurs pays étrangers. Mais attention, car votre séjour peut rapidement se transformer en cauchemar. Un virus qui traîne, le mauvais moustique qui vous pique, un accident malheureux sont autant de situations qui peuvent vous coûter cher – et pas seulement financièrement parlant. Alors, avant de mettre les voiles, veillez à prendre toutes les précautions santé nécessaires : vaccins, traitements préventifs, assurance voyage et assistance rapatriement sanitaire.

Avant de partir

Bien se préparer avant de partir à l’étranger

Les vacances à l’étranger, c’est que du bonheur : on profite du soleil, de la gastronomie locale, des visites culturelles, d’activités inédites. Qui n’a pas rêvé d’arpenter l’Amérique du Sud, de découvrir les réserves naturelles africaines ou de parcourir les temples les plus anciens d’Asie ?
Sauf que ce bonheur peut rapidement tourner au vinaigre à cause d’un simple petit manquement dans votre préparation. Vous n’aviez pas prévu le vaccin contre la fièvre jaune avant de prendre l’avion ? Vous découvrez le paludisme après vous être fait piquer par un moustique ? Vous ne saviez pas que votre pays de séjour est réputé pour la dangerosité de ses hôpitaux, d’où vous risquez de ressortir avec des maladies bien plus graves ?

Avant tout départ à l’étranger, commencez par vous renseigner :

•    Sur l’état des services de soins locaux ;
•    Sur les risques de maladies ;
•    Sur les précautions à prendre avant de partir et pour l’après-retour.

Sur le site France Diplomatie, émanation du ministère des Affaires étrangères, vous pouvez consulter pour chaque pays un onglet « santé », indispensable au moment de préparer votre voyage. Vous y trouverez des renseignements sur les systèmes de santé, sur les risques de maladies tropicales et sur les vaccins et traitements préventifs à connaître. Fièvre jaune, dengue, rage, choléra, grippe aviaire… Ne découvrez pas ces méchants noms trop tard !

De l’importance de souscrire une assurance voyage

Dans un pays étranger comme chez vous, les accidents n’arrivent pas toujours qu’aux autres. Malheureusement, il est impossible d’ignorer les risques que vous prenez lors de vos vacances, surtout dans des pays réputés dangereux pour une raison ou pour une autre. La sécurité routière, par exemple, est catastrophique dans un très grand nombre de pays du monde, et les accidents automobiles représentent l’un des risques les plus courants en vacances.

L’autre catégorie de péril a trait aux maladies, notamment tropicales. Même si vous êtes correctement préparé contre les pathologies locales, vous ne pouvez pas avoir pensé à tout, et certaines d’entre elles ne souffrent aucun traitement prophylactique, comme la dengue ou le zika.

Même si vous évitez de pratiquer des activités dangereuses (descendre l’Everest en VTT représente des risques, oui !), vous ne pourrez rien faire contre un accident de la route ou la contraction d’une maladie. Les choses ne dépendent plus de vous.

C’est pourquoi il vaut mieux souscrire une assurance voyage avant son départ : c’est la condition sine qua non pour partir sereinement. Tout dépend ensuite de votre pays de destination et de votre mode de paiement :
•    En Europe : pour un séjour dans l’un des pays membres de l’Union européenne, vous êtes couvert par la Sécurité sociale française via une carte européenne d’assurance-maladie ; comptez 15 jours pour l’obtenir.
•    En dehors de l’Europe : vous n’êtes plus couvert pour les frais médicaux, il vaut donc mieux souscrire une assurance voyage.
•    Avec un paiement par carte bancaire : les cartes Visa, Mastercard et American Express couvrent de nombreuses situations (santé, mais aussi vol, annulation, etc.) si vous payez avec elles. Renseignez-vous auprès de votre banque.

Frais médicaux à l’étranger et rapatriement sanitaire

En ce qui concerne les assurances voyage, les contrats sont aussi nombreux que les compagnies, avec des clauses parfois complexes. Voici les deux éléments de base à prendre en compte au moment de souscrire votre assurance : le remboursement des frais et le rapatriement sanitaire.

Le remboursement des frais médicaux à l’étranger

Cette garantie de base vous permet, dans un pays étranger, de :
•    Consulter un médecin (généraliste ou spécialiste) ;
•    Vous faire soigner ;
•    Vous faire hospitaliser ;
•    Suivre un traitement médical.

En cas de maladie ou d’accident, vous devez avancer les frais médicaux. C’est à votre retour en France que vous présenterez les factures (conservez-les bien !) à votre assureur pour obtenir le remboursement de tous les frais occasionnés. L’assurance voyage ne prend toutefois pas en compte les problèmes antérieurs au voyage (maladie chronique, accident qui aurait des répercussions sur votre santé après votre départ, etc.).

Le rapatriement sanitaire

Dans certains cas, votre prise en charge dans le pays de séjour n’est pas possible ou pas recommandée, ou bien encore votre état de santé justifie un retour précipité en France. Pour pallier cette problématique, vous pouvez souscrire une garantie rapatriement sanitaire qui couvre le retour chez vous par avion de ligne, avion médicalisé ou transport terrestre (si la géographie s’y prête), ou, le cas échéant, votre déplacement dans un autre hôpital du même pays ou d’un pays voisin plus à même de traiter votre cas.

Un rapatriement sanitaire est mis en place lorsque :

•    Votre état de santé l’exige (pathologie grave, urgence médicale, maladie ou accident qui nécessite une prise en charge spécifique) ;
•    Les soins du pays d’accueil sont insuffisants ou peu sûrs ;
•    Votre état s’aggrave au cours d’une hospitalisation dans le pays de séjour ;
•    Votre état est stable mais vous devez être soigné en France ;
•    Les frais médicaux dans le pays d’accueil sont exorbitants (USA, Canada, Japon…).

Si vous êtes hospitalisé dans le pays de séjour, la garantie rapatriement sanitaire prend également en charge le voyage d’un proche (conjoint, enfant) pour qu’il puisse venir à votre chevet.

Avec ces deux garanties de base, vous serez paré question santé !

Poster une réponse