L’Ouest américain, la Floride et la route 66 laisseront aux passionnés de deux-roues des souvenirs indélébiles. En effet, une aventure en deux-roues aux États-Unis, c’est le voyage d’une vie. Et pour que votre americandreamne se transforme pas en cauchemar, une bonne préparation est de mise…

route-66-1229830_1280

Les documents et formalités importants

Pour pouvoir séjourner et circuler aux USA, les étrangers doivent détenir un VISA. Sachez néanmoins que pour des séjours touristiques de moins de 90 jours, dans le cadre d’un circuit en moto par exemple, les citoyens français sont dispensés de VISA.

Celui-ci est substitué par l’ESTA (autorisation électronique de voyage) que vous pouvez obtenir en remplissant un formulaire en ligne, en s’acquittant d’une taxe de 14 US$et à condition d’avoir un passeport biométrique ou électronique valide. Il va sans dire que pour éviter toute arnaque, il vaut mieux effectuer votre demande sur le site officiel de l’Esta, même si certains sites intermédiaires ont bonne réputation.

Quelques idées d’itinéraire…

Qui dit voyage à moto aux États-Unis, dit forcément Route 66. Cette route mythique est effectivement l’incontournable pour tout rider en quête d’une aventure hors du commun dans l’Ouest américain. Et même si l’idée peut paraître clichée, rien ne vaut une traversée de la route 66 en Harley, d’est en ouest (Illinois – Californie).

Ceux qui préfèrent l’air marin gagneront à longer la très réputée côte pacifique, pour une incursion dans les villes huppées de San Francisco, Los Angeles, Palm Springs ou encore San Diego. Tout comme ils peuvent préférer un circuit mémorable sur la côte est, du Maine à Washington en passant par Boston, New York et Philadelphie, sans oublier Miami en Floride. Enfin, les plus téméraires n’hésiteront pas à se programmer un raid en moto à travers les paysages contrastés des terres centrales, entre lacs, forêts abondantes, montagnes enneigées et étendues désertiques.

Se loger lors d’un road-trip en moto aux États-Unis

Côté hébergement, de nombreuses solutions s’offrent aux voyageurs à moto. Pour rester dans le mythe, il y a bien sûr les motels de bord de route. Il faut débourser 60 dollars environ pour une chambre double. Vous pouvez aussi opter pour le logement chez l’habitant, de nombreuses offres sont disponibles sur les sites spécialisés comme airBnB. Le couchsurfing est aussi une excellente alternative, puisqu’il consiste à loger chez l’habitant gratuitement. Mais rien ne vous empêche de faire du camping dans les aires prévues à cet effet. Sachant que vous changerez souvent de lieu en road-trip, cela peut être une solution économique et pratique.

Les États-Unis vous réservent de magnifiques escales et découvertes. Cependant, compte tenu de l’étendue du territoire et des aspects logistiques à prévoir, il sera plus judicieux de recourir à une agence pour un voyage à moto.

Poster une réponse