Le Chiapas est l’Etat le plus pauvre du Mexique, mais certainement aussi l’une des plus belles régions que les touristes peuvent visiter, situé au sud du pays à la frontière avec le Guatemala, le Chiapas est la garantie d’avoir une partie de son voyage des plus authentiques.

séjour Mexique

Découvrir le Chiapas se mérite, y arriver directement en avion depuis la France se fera au prix d’un long voyage en avion comportant plusieurs escales. La solution la plus facile pour y accéder reste de faire un circuit partant de Mexico à Cancun en passant par l’Oaxaca et le Chiapas, ou bien un circuit partant de Cancun pour une découverte complète du Yucatan avec une extension au Chiapas par Palenque et la jungle lacandone.

Que peut-on voir au Chiapas lors d’un voyage au Mexique ?

Majoritairement composé d’une épaisse jungle tropicale, le Chiapas regorge de merveilles naturelles, archéologiques, coloniales et géologiques à voir.

Les sites archéologiques du Chiapas :

Le plus connus des sites mexicains au Chiapas est sans conteste Palenque, un des incontournables si vous faites un voyage sur mesure au Mexique. Le site est grand et pourtant on estime n’avoir découvert que 10% de ce qu’était cette cité Maya lors de son apogée ! Célèbre pour ses structures dont celle où à été découvert le tombeau de jade du Roi Pakal. Au cœur d’une dense forêt tropicale il n’est pas rare d’apercevoir lors de la visite quelques singes ou le cas échéant de les entendre.
A la frontière du Guatemala, il est vivement recommandé de visiter Yaxchilan et Bonampak, tous deux loin du tourisme de masse. Yaxchilan est accessible seulement en pirogue après une navigation de 1h sur le fleuve frontière entre le Mexique et le Guatemala, un paysage a couper le souffle et un moyen de locomotion qui ressemble plus à une expédition d’antan pendant laquelle vous aurez la chance d’apercevoir quelques gros crocodiles sur les rives mexicaines ou guatémaltèques. Une fois sur place à Yaxchilan, il y a de grandes chances qu’il y est plus de singes que de touristes sur le site, c’est vous dire si le site est hors des sentiers battus !!! Bonampak quant à lui est surtout connu pour ses fresques murales exceptionnellement bien conservées que les guides mexicains appellent « la chapelle sixtine Maya ». Dans les environs de ces deux sites archéologiques, une nuit chez les Mayas Lacandons sera définitivement la cerise sur le gâteau de votre circuit au Chiapas. Enfin, Tonina constituera le dernier site du Chiapas que l’on peut visiter sur la route de Palenque à San Cristobal, pas toujours très sécurisée ce qui rend le site moins accessible

Les paysages naturels du Chiapas à voir lors d’un voyage sur mesure au Mexique :

Le Chiapas c’est aussi de nombreux paysages naturels, surtout des cascades ou des lacs de toute beauté. A proximité de Palenque les cascades d’Agua Azul sont certainement les plus connues du Mexique et réputées pour l’enchainement de chutes d’eau littéralement turquoise en saison sèche, mais également un peu plus fréquentées. Les touristes au Mexique qui voudront se baigner dans des endroits plus préservés où les familles mexicaines viennent se rafraichir lorsqu’il fait trop chaud préfèreront les cascades de Misol Ha ou de Roberto Barrios aussi belles mais qui présentent l’avantage d’être moins fréquentées. Plus à l’ouest dans la région de San Cristobal de las Casas et plus précisément de Comitan de Dominguez, les Cascades del Chiflon sont parmi les plus hautes du Mexique dont la principale, le « Velo de Novia » fait référence au voile de la mariée tant la cascades est haute et s’élargie grâce au vent au fil de la chute.

Les villes coloniales du Chiapas :

L’actuelle capitale du Chiapas est Tuxtla Gutierrez, mais avant elle se situait à San Cristobal de la Casas, une ville coloniale où une importante communauté indigène vit encore et vient y vendre son artisanat local sur les sublimes marchés hauts en couleurs. Juste à côté, les villages indiens de San Juan Chamula et de Zinacantan vous feront plonger dans le Mexique authentique qui garde des traditions ancestrales s’apparentant presque au chamanisme. Si vous prenez des photos de la population gare à vous… les indiens Chamula pensent qu’en les prenant en photo vous pouvez capturer leur âme, les plus pacifistes vous demanderont une petite pièce et les plus croyants de cette légende pourront aller jusqu’à vous demander de supprimer votre photo ou bien même jusqu’à casser votre appareil photo… soyez donc vigilants et discrets et si vous êtes amateurs de photographie oubliez les photo-portraits à San Juan Chamula…

Le Canyon del Sumidero et Sima de las Cotorras, les merveilles géologiques du Mexique :

Voilà un bien beau balade à faire, une virée en bateau sur le fleuve du Canyon del Sumidero dont les falaises s’élèvent de part et d’autre à 1000m de hauteur en ses plus hauts points. Au départ de Chiapa de Corzo, entre Tuxtla et San Cristobal, vous y apercevrez de nombreux oiseaux, des aigles, les vautours, des toucans, certainement aussi quelques singes et bien sûr des crocodiles.
Sima de las Cotorras, un peu plus difficile d’accès est un véritable trou dans la terre, comme si la terre et la roche s’étaient effondrées pour laisser place à un trou béant de 160m de diamètre et 140 mètres de profondeur dans le paysage verdoyant. Pour vous donner une idée, c’est à peu près un trou dans le décor de la taille du stade de France ! Les amateurs de sensations fortes apprécierontla descente en rappel dans le trou pour aller y voir les « cotorras » des petits perroquets verts.

Poster une réponse