Voyager en backpackers, c’est organiser soi-même son circuit de visites, alterner nuitée d’hôtel, camping et logement chez l’habitant, prendre le temps d’une vraie rencontre avec le pays que l’on visite et avoir l’opportunité d’atteindre des lieux davantage hors des sentiers battus.

great-palace-1340953_1280

Cette liberté se gagne en choisissant de voyager, suivant son budget, à pieds avec l’aide des transports en commun locaux ou la débrouille auto-stop quand c’est possible, à vélo, en voiture, en moto…

Vous avez choisi un voyage moto et la Thaïlande, ça tombe bien, nous vous avons préparé quelques conseils pour réussir votre road trip.

Préparer votre itinéraire en vous ménageant des pauses…

…et en prenant soin d’emporter un GPS de qualité avec vous !

Préparer votre itinéraire vous permettra de programmer quelques pauses dans des hôtels ou lodges qui seront toujours bienvenues mais aussi de pouvoir, suivant la durée de votre voyage, vous permettre de laisser en dépôt le gros de vos affaires pour être plus léger sur votre moto.

Vous pouvez ainsi prévoir un grand sac à dos pour la totalité de votre séjour et un petit sac à dos qui sera utilisé pour vos étapes intermédiaires.

N’hésitez pas à consulter les articles d’un site voyage pour repérer les points de visite incontournables mais aussi glaner quelques adresses moins connues.

Bagages et tenues vestimentaires, voyagez léger mais en sécurité !

Quand on pense Thaïlande, on pense soleil, plages, plongée et on n’imagine pas forcément embarquer pantalon épais, polaire et coupe-vent pourtant en moto, vous avez tout intérêt à jouer la carte de la sécurité.

Au-delà de l’intérêt premier qui est de vous protéger au mieux en cas d’accident, c’est aussi une bonne façon de se protéger du vent et de la poussière pour certains circuits.

Faire le bon choix de moto et s’assurer… bref, profiter de votre road trip mais rester prudent

De manière générale un scooter ou moto de petite cylindrée 110 à 125cv sera largement suffisant pour découvrir la Thaïlande y compris sur les routes plus sinueuses et montagneuses de l’ouest.

Avant de partir, contrôler les conditions de prise en charge de votre assurance, vérifier votre permis, photographier votre véhicule ainsi que le compteur kilométrique pour éviter toute mauvaise surprise au moment de le rendre au loueur.

Last but not least, n’oubliez pas qu’en Thaïlande, on roule à gauche !

Si visiter la Thaïlande à moto vous plaît, pensez à prendre un passeport valide. Si vous demandez votre passeport pour la première fois, un acte de naissance peut vous être demandé, pensez au délai d’obtention pour programmer votre voyage.

Poster une réponse