Évasion, dépaysement et découverte, telles sont les promesses que fait le Périgord à ses touristes. Si ce nom semble nouveau pour certains, c’est parce qu’il fut l’ancienne dénomination d’un comté recouvrant presque toute la Dordogne.

Les châteaux

Riche en patrimoine culturel et archéologique, le Périgord compte un bon nombre de châteaux dignes d’intérêt. Cela dit, 2 sortent particulièrement du lot.

perigord

Le château de Richemont

Ancienne demeure de Pierre de Bourdeille, plus connu sous le nom de plume de Brantôme, ce complexe est un monument historique depuis 1927. L’architecture de ce bâtiment transporte à une tout autre époque. Après tout, il fut construit à partir de 1564, une période charnière entre le Moyen Âge et la Renaissance. Il est possible de visiter ce site entre mi –juillet et fin août, afin de s’imprégner du décor et de l’ambiance qui a inspiré cet illustre écrivain. Sinon, le reste de l’année, les touristes peuvent visiter les lieux, mais seulement sur rendez-vous.

Le château de Losse

Parmi les châteaux inscrits aux monuments historiques du Périgord, on compte également le château de Losse. Dans son écrin de verdure, cet édifice constitue une merveille architecturale. C’est certainement sa splendeur qui a poussé l’ex-empereur d’Annam Ham Nghi à l’acheter juste avant sa mort, en 1944. Le château de Losse n’est pas seulement un site culturel, il fait aussi office de lieu de loisir. En effet, plusieurs activités y sont organisées pour les touristes. Entre autres, il y a la visite guidée des appartements du Grand Logis, la visite des jardins ainsi que la chasse au trésor avec cadeau à la clé dédiée aux plus petits.

Les villages

Se rendre en Périgord, c’est se donner la chance de visiter quelques-uns des plus beaux villages de France. Monpazier et Limeuil méritent qu’on s’y attarde.

Monpazier

Habité par 502 âmes selon le recensement de l’INSEE en 2015, Monpazier est une commune pleine de charme. Son histoire, ses sites culturels et ses habitants en font un endroit où il fait bon vivre. Entre autres, au cours d’une visite en Dordogne, il est possible d’y découvrir l’Église Saint-Dominique et la grange aux dîmes. Appelée la maison du Chapitre, cette dernière a été inscrite parmi les monuments préhistoriques depuis 1929.

Limeuil

Lors d’un séjour au Périgord, une halte à Limeuil est recommandée. Il s’agit d’un petit village peuplé de 341 personnes selon un recensement effectué par l’INSEE en 2015. Malgré que peu d’âme y vive, cet endroit est un lieu de villégiature d’exception. Ses maisons en pierre couronnées de toit aux tuiles brunes typiques rappellent qu’on est au Périgord. Parmi les incontournables de ce village médiéval, on compte son jardin panoramique. Construit sur l’emplacement de l’ancien château fort, cet espace vert est composé de sentiers de découverte et d’espace thématique pour mieux apprécier la beauté de Limeuil.

Les sites naturels

Aller en Dordogne, c’est aussi partir à la découverte de nombreux sites naturels. D’ailleurs, au cours d’un séjour au Périgord, il est possible d’explorer la grotte de Lascaux. Il s’agit de l’une des plus importantes grottes ornées du Paléolithique. De par les gravures qu’on y trouve, cette grotte est souvent surnommée « chapelle Sixtine du Périgordien ». À titre d’information, ces œuvres sont attribuées en grande partie au Magdalénien ancien.

Poster une réponse