Costa Rica

Il existe plusieurs espèces animales et végétales au Costa Rica. C’est ce qui rend ce pays l’un des plus riches en biodiversité au monde. Costa Rica est donc un endroit idéal pour venir visiter une faune unique et abondante.  Le pays compte 32 parcs nationaux, 51 refuges de faune, 13 réserves forestières et huit réserves biologiques. Les chances de rencontrer des animaux indigènes sont très élevées ! Découvrez alors les animaux les plus fréquents du Costa Rica.

1-     COATI

Les animaux sont généralement trouvés dans les parcs nationaux. Vous avez donc nécessairement besoin d’une voiture pour vous déplacer d’un parc à l’autre. Vous pouvez en trouver quelques-unes en location auprès d’ un loueur de voiture. Si les coatis sont plus courants dans la province de Guanacaste au Costa Rica, on peut les voir dans tout le pays. Ils aiment les forêts chaudes et sèches ainsi que les zones montagneuses plus fraîches et tout ce qui se trouve entre les deux. Ce sont des carnivores qui se nourrissent principalement d’insectes, d’œufs, de fruits et de noix, mais ils sont également charognards.

Les coatis sont des animaux très sociaux qui se déplacent généralement en groupe. Ils ne semblent pas non plus avoir peur des humains et nous associent à la nourriture, alors faites attention à ne pas vous approcher trop près d’eux.

2-     PECARI

Les pécaris sont d’adorables petits cochons sauvages que l’on trouve dans les forêts sèches à feuilles caduques, les forêts tropicales humides, les forêts arbustives de basse altitude et les zones agricoles du Costa Rica. Ils sont très débrouillards et s’adaptent facilement.

Ils vivent en troupeaux de trois à trente autres pécaris et maintiennent une structure hiérarchique au sein de leur troupeau. Les pécaris sont également très bruyants et peuvent devenir agressifs lors de conflits pour l’eau.

3-     GRENOUILLE AUX YEUX ROUGES

La rainette aux yeux rouges est un amphibie emblématique des forêts tropicales du Costa Rica. Leurs yeux rouge vif leur permettent de choquer et de paralyser temporairement leurs prédateurs. Lorsqu’elles ferment les yeux, elles se fondent très bien dans l’environnement vert.

En revanche, lorsqu’elles ouvrent les yeux, cette couleur est vraiment stupéfiante pour tout prédateur qui s’approche d’elles, ce qui donne aux grenouilles quelques fractions de secondes pour s’échapper. Les grenouilles arboricoles aux yeux rouges sont nocturnes et dorment sous les feuilles pendant la journée.

4-     CAPUCIN

Les singes capucins à face blanche sont communs dans les forêts sèches, les forêts tropicales et les forêts de nuages du Costa Rica. C’est un animal très intelligent qui vit en groupes sociaux pouvant compter jusqu’à 30 personnes.

Les capucins ne sont pas des mangeurs difficiles ; ils mangent de tout, des insectes et des œufs aux fruits et aux fleurs. Le Costa Rica a une population très saine, et on les voit souvent dans le parc national de Manuel Antonio et tout le long de la péninsule d’Osa.

5-     OCELOT

L’ocelot vit dans les forêts à feuilles caduques, les forêts pluviales primaires et secondaires, et les vallées du Costa Rica. Ce magnifique félin sauvage a des pattes énormes, d’où son nom espagnol, qui se traduit par « grosse main ». Ils sont très discrets et rarement vus à l’état sauvage, alors si vous en voyez un, considérez-vous comme incroyablement chanceux !

Cependant, vous pouvez les voir dans des sanctuaires de la faune, comme le parc naturel « La Paz Waterfall Gardens ». Leurs aliments préférés sont les iguanes et les pécaris.

6-     TAPIR

Les tapirs se nourrissent principalement de fruits, de feuilles et de brindilles. Ils jouent un rôle très important dans la dispersion des graines dans les forêts sèches à feuilles caduques et les forêts tropicales à feuilles persistantes du Costa Rica. À l’âge adulte, ils peuvent peser entre 150 et 300 kilogrammes.

Ces géants solitaires de la forêt ont une apparence unique, mais fonctionnelle : leur lèvre supérieure allongée ressemble à une courte trompe d’éléphant, ce qui les aide à attraper leur nourriture. Vos meilleures chances d’apercevoir un tapir se trouvent dans le parc national de Corcovado, le parc national de Santa Rosa ou la forêt de nuages de Monteverde.

Voilà susmentionné quelques animaux retrouvés à Costa Rica. Certes, la liste n’est pas exhaustive, mais ces animaux sont ceux qui sont les plus fréquentés.

Poster une réponse