Siquijor est une petite île des Philippines, située juste au sud de Cebu dans la mer de Sulu. Bien qu’elle dispose de l’infrastructure nécessaire pour soutenir le tourisme, elle n’est pas surpeuplée comme les villes d’El Nido et de Coron. L’ambiance est calme, la population est accueillante et elle abrite des plages et des cascades époustouflantes à explorer. C’est l’endroit idéal pour passer quelques semaines de détente !

Philippines

Comment s’y rendre ?

Pour se rendre à Siquijor depuis l’île de Cebu, il faut prendre un ferry pour Dumaguete, changer de port et prendre un autre ferry. Il faut 20-30 minutes pour aller de Tandayag Wharf au port de Dumaguete City.
Il y a deux terminaux de ferry dans la partie ouest de l’île: Siquijor et Larena. Des tricycles y sont disponibles pour vous conduire à votre hôtel ou à vos centres de villégiature.
Plusieurs petits bateaux sont disponibles quotidiennement depuis Dumaguete à la ville de Siquijor. D’autres bateaux assurent également le voyage entre Tagbilaran sur Bohol et Larena toutes les semaines.

Se déplacer à Siquijor

Une fois arrivé sur l’île de Siquijor, de nombreux tricycles sont disponibles pour vous conduire à votre hôtel. Des services de location de motos sont également disponibles à des prix raisonnables. Les chauffeurs peuvent déposer la moto à votre hôtel et la récupérer à la fin de votre séjour. Bien que le passage d’une île à une autre ne soit pas souvent proposé à Siquijor, une excursion en bateau vers l’île voisine d’Apo pour faire de la plongée avec les tortues de mer est possible. Paliton est la plage la plus célèbre de Siquijor, et si vous restez à San Juan comme la plupart des visiteurs, vous pourrez pleinement en profiter. La plage séduit par sa ligne de cocotiers qui longe la plage ainsi que pour le snorkeling et son beau sable blanc.
Mis à part sa beauté, l’avantage de l’île est que même en haute saison, il n’y a pas beaucoup de monde. Il est conseillé de visiter l’île pendant la marée haute pour éviter les méduses et les oursins. En ce qui concerne l’hébergement, San Juan accueille la plupart des maisons d’hôtes, des centres de villégiature, de boutiques de plongée, des restaurants et bars. Idéalement implanté, c’est le lieu d’hébergement préféré de la plupart des touristes en visite à Siquijor.

Que faire à Siquijor

Siquijor est une île où on ne s’ennuie jamais. En plus de profiter des plages, vous pouvez faire du tricycle pour voir les beaux sites touristiques de l’île. Ceux qui aiment les lieux historiques peuvent visiter les vieilles églises de l’île qui racontent des histoires étonnantes du passé. Ces endroits sont également gratuits, très idéal pour les voyageurs à petit budget. Vous pouvez également faire du trekking et admirer les chutes de Lugnason.
En dépit des plages de sable blanc qui entourent l’île, Siquijor est beaucoup moins peuplée et plus paisible que Boracay. Les stations balnéaires sont les destinations parfaites pour une journée de détente au cœur de la nature. Certaines stations comme la plage de Salagdoong accueillent parfois des orchestres, mais la plupart préfèrent respecter la sérénité des plages.
L’ile Siquijor, également connue sous le nom d’île mystique, est un lieu idéal pour passer des vacances en couple ou entre amis. L’île est dotée d’un charme exceptionnel et abrite des églises archaïques et des attractions naturelles. C’est une petite île des Visayas, aux Philippines. Selon la légende, cette île est apparue de l’océan lors d’un orage, ce qui explique la présence des fossiles et des coquillages que l’on trouve dans le mont Bandila-an, le point culminant de Siquijor. Alors que le littoral est principalement constitué de plages de sable blanc, l’intérieur de l’île est montagneux.

Poster une réponse