Lorsque l’on parle de l’Australie, différentes images traversent notre esprit : l’opéra de Sydney, les surfeurs prêt à dompter les vagues, la barrière de corail, les kangourous et koalas mais aussi ce gros rocher rouge situé en plein coeur du pays : Uluru (ou Ayers Rock). Le parc national Kata Tjuta qui abrite le monolithe de gré ainsi que les Monts Olgas est un site touristique depuis 1940 et est classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1987. Uluru mesure 348 mètres de hauteur et 9,4 kilomètres de circonférence, malgré son immensité, il reste le deuxième plus grand monolithe du monde, après le Mont Augustus qui se situe dans le Western Australia.

Laura, qui a déjà vécu de nombreuses aventures en Australie, vous invite justement à découvrir cet imposant monument au travers de cet article. Prêts?

Uluru

Le fameux bloc!

Ce lieu de référence est chargé de symboles, de croyances et d’histoire et est sacré pour le peuple aborigène Anangu. Une fois propulsé dans cette terre, au milieu de nulle part, il est très difficile d’exprimer ce que l’on peut ressentir, mais une chose est certaine, lorsque ce rocher se dresse devant nous, on ne peut qu’être admiratif par la beauté de la nature. Un lieu incontournable donc, au milieu de l’Australie où règnent silence, paysages sans fin, soleil brûlant mais aussi les mouches !

Les activités :

– Visite du centre culturel : lieu de passage obligatoire pour se munir de toutes les informations concernant le site avant de partir à la conquête du rocher et pour en apprendre plus sur la culture des aborigènes Anangu en se posant devant la projection d’un film.

– Base Walk : 10,6 km. Une marche tout autour du rocher pour découvrir la beauté du site, sa faune et sa flore. Attention à cette marche lors des pics de chaleur !

– Mala Walk : 2 km. Une marche avec un guide qui se fera un plaisir de vous compter diverses histoires, anecdotes concernant les aborigènes et leur culture.

– Mala Walk jusqu’au Kantju Gorge : 2 km

– Lungkata Walk : 4 km

– Kunja Walf jusqu’au Mutitjulo Waterhole : 1 km

– Liru Walk : 4 km

– Il est également possible de visiter le parc à dos de chameau ou en hélicoptère.

Le Mutitjulo Waterhole

Le Mutitjulo Waterhole

A ne pas louper :

Un spectacle de somptueuses couleurs a lieu à chaque lever et coucher de soleil sur Uluru, durant lesquels la robe du rocher change de teinte pour offrir à ses spectateurs une nuance de rouge, d’orange, de violet qui ravira les amoureux de la nature, les photographes professionnels et débutants. Deux points de vue ont été aménagés pour offrir aux visiteurs le plus beau des tableaux.

Lever de soleil sur uluru

Lever et ...

Coucher de soleil sur le parc

coucher de soleil

Et sinon …

A environ 25 km d’Ayers Rock, le paysage est surplombé par les Monts Olga, Kata Tjuta en aborigène. Moins connu qu’Uluru, ces 36 dômes qui recouvrent le site en valent le détour.

Pour loger :

Le Ayers Rock Resort propose une multitude d’hébergement pour tous les goûts allant de l’hôtel luxueux jusqu’au terrain de camping. Sinon, pour les budgets serrés, non loin de l’entrée du parc, à une vingtaine de kilomètres sur la Lesseter Highway, se trouve une aire de repos gratuite sur laquelle loge de nombreux backpackers en van ou en voiture pour ne pas payer de logement.

Pour plus d’aventures australiennes, rendez-vous ici
Et pour voyager à travers le monde, c’est par !

Poster une réponse