Véritable éden tropical perdu en plein Océan Pacifique, les îles Fidji font le bonheur des âmes romantiques en quête d’évasion. Plages de sable blanc, eaux turquoises, végétation luxuriante, fonds sous-marins incomparables, autant de merveilles à découvrir dans cet archipel qui a su gardé sa culture et ses traditions au fil du temps.

Fidji, une destination paradisiaque

Composé de quelques 322 petites îles dont une centaine seulement est habitée, l’archipel de Fidji bénéficie d’un climat tropical avec des températures moyennes entre 20 et 32° C. La saison sèche de mai à décembre est la meilleure saison pour visiter les Fidji. Les îles montagneuses sont recouvertes de forêts tropicales et bordées par des plages paradisiaques avec une mer aux eaux limpides. Pour mieux apprécier cette beauté inouïe, les visiteurs peuvent visiter le Bouma National Heritage Park qui se trouve à l’île de Taveuni. Ce parc protégé est constitué d’une dense forêt humide abritant une faune et une flore tropicales, des volcans, des cascades, des falaises et des montagnes. On peut également y découvrir le magnifique Tavoro Falls, un groupe de trois chutes d’eau en pleine jungle. L’écotourisme et la randonnée sont donc au rendez-vous pour pouvoir visiter toutes les îles Fidji. Mamanuca, Yasawa, Vanua Levu et Viti Levu, la plus grande des toutes qui accueille la capitale Suva, sont parmi les incontournables pour les touristes. La couleur verte des forêts et des plantations de canne à sucre en contraste avec les plages de sable blanc et le lagon bleu éblouissent les romantiques et présentent une vraie carte postale. La croisière constitue en outre une excellente façon pour découvrir les différentes chaînes d’îles.

Par ailleurs, les récifs coralliens des Fidji sont parmi les plus beaux du monde. Il existe des milliers de sites de plongée tout au long des petites îles. Les adeptes de la plongée ne manqueront d’admirer le charme et la beauté du monde sous-marin très riche en couleurs. Les passionnés du sport en plein air peuvent pratiquer les balades en kayak de mer, le surf, le rafting ou encore la pêche.

Fidji, coutumes et traditions millénaires préservées

Un voyage à Fidji implique naturellement la visite des sites archéologiques et des villages pittoresques composés de maisons traditionnelles fabriquées à partir de bambou et de chaume. Un voyage à Fidji permettra également aux visiteurs d’apprécier la culture d’une population multiethnique qui semble être indifférente aux tracas du monde extérieur. Le peuple fidjien composé de Mélanésiens, de Polynésiens, de Micronésiens, de Chinois et d’Européens a su conservé ses traditions au fil du temps. De nombreux festivals rythment leur vie : citons entre autres la fête de Bula, le festival de l’hibiscus et le festival du Sucre et des Bougainvillées. Les danses « Meke » qui désignent plusieurs danses différentes aussi bien pour les hommes que pour les femmes sont encore très pratiquées pour accompagner ces festivals. Il y a une tradition très surprenante aux Fidji : le rituel de la marche sur le feu régulièrement organisé sur l’île de Beqa. Cette tradition appelée « Vilavilairevo » ou « sauter dans la fournaise » ou encore « indian firewalk » consiste en une marche sur les braises et ne peut s’accomplir qu’après plusieurs jours de préparation pour les initiés.

Des vacances sur les îles Fidji se résument en un séjour inoubliable au milieu d’une nature paradisiaque, loin du chaos de la vie moderne, et qui vous garantiront une parfaite détente, tout en profitant de l’accueil chaleureux d’une population qui reste encore profondément attachée à leurs valeurs ancestrales.

Les commentaires sont fermés.