L’île de la Réunion fait 2512 km carrés de superficie et compte près de 840 000 habitants. Plusieurs sites sont classés au patrimoine mondial de l’Unesco et l’île est d’une beauté à couper le souffle.
J’ai eu la chance d’y partir une semaine pour mes vacances, ici je vous dis tout de mes meilleures découvertes !

Les volcans et la mer de sable

L’île de la Réunion à été formée par deux volcans : Le piton de la fournaise et le piton des neiges. Vous pouvez y monter à pieds ou en voiture, de leurs sommets vous aurez une vue d’une immensité incroyable.

Au pied du volcan se trouve un lieu merveilleux, surréaliste même. Un lieu qui vous laissera des souvenirs d’un autre temps : la mer de sable.
Imaginez du sable rouge, éparpillé à perte de vue, la terre formant des vallées, et des gros rochers siégeant un peu partout. C’est bien simple, on se croirait sur la lune…

Coucher de soleil sur Saint-Pierre

En fin d’après-midi, après une longue et belle journée de marche, venez siroter un cocktail, assis sur le bord de la plage à Saint Pierre. J’y ai vu le plus beau coucher de soleil de toute ma vie. Le ciel commence par se parer de rouge, de rose et d’orange, à ses pieds le doux bruit des vagues glissants jusqu’à vous. Puis il met son manteau de nuit en déclinant des couleurs comme le bleu, le gris, le blanc et même l’argent.

Cari poulet sur feuille de bananier

Spécialité de l’île : le cari ! Mais qu’est-ce-que le cari ? C’est le repas traditionnel de la Réunion. Il y a le Cari-poulet, le cari-poisson, le cari-zourites, le cari-langoustes, etc. Vous l’aurez compris, le cari est composé d’une viande ou d’un poisson, cuits en cocotte avec de la tomate, de l’ail, de l’oignon et du safran, le tout accompagné de riz et de lentilles. C’est un vrai régal !
De mon côté j’ai opté pour le rougail-saucisses : saucisses épicées avec riz et lentilles, j’en ai mangé chaque jour !

Randonnée à Mafate

Le matin très tôt, à la fraiche, prenez votre sac-à-dos, mettez vos chaussures de marches et partez à la rencontre de Mafate.
Le chemin est magnifique, en bord de route, vous pourrez faire une pause dans l’une des nombreuses cabanes de pleine air pour contempler la vue et le chemin parcouru.
Arrivé en haut, vous ne pourrez être qu’émerveillé de la vue plongeant sur la vallée !
Vous n’aurez qu’une envie : vous lever plus tôt le lendemain pour aller visiter le petit village au creux de Mafate, celui qui n’est accessible qu’à pieds…

Les cirques de Cilaos

Partez tôt le matin, prenez un pic-nic avec vous et sautez dans votre voiture pour prendre la route direction Cilaos.
Évidemment, arrêtez-vous sur le chemin pour contempler la vue et faire quelques photos. Vous verrez, on a l’impression de rentrer au cœur des montagnes, les habitations se font rares, la nature y prend toute sa place et une réelle sensation de liberté se niche dans nos cœurs.

Arrivés dans la ville, prenez le temps de flâner dans les rues, d’entrer dans les boutiques, les bazars, les marchés couverts. Et surtout, aventurez-vous un peu plus haut après le marché, vous y trouverez la maison aux fleurs. Une maison entièrement cachée par la végétation et entretenue avec soin.
En une semaine, vous pouvez découvrir l’essentiel de l’île : le lagon, les volcans, les cirques, la nourriture locale, le marché Saint-Pierre et le musée aux tortues.
Mais si vous avez l’occasion, restez-y d’avantage, c’est une question d’amour, une question d’attachement, c’est tout simplement le cœur qui ne veut pas partir…

Laura WB
www.carnetdefie.fr

Poster une réponse